Sénégal: Omar Boun khatab Sylla, directeur général de DDD - «J'ai hérité d'un service avec des pertes cumulées de 30,6 milliards... »

Le Directeur Général de Dakar Dem Dikk (DDD), M. Omar Boun khatab Sylla, a tenu hier, vendredi 8 janvier un point de presse au nouveau siège de Dakar Dem Dikk, sis au Point E, au cours duquel, il a abordé trois points. D'abord, ses 100 jours d'exercice ; la stratégie de DDD dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus et les éclairages à l'opinion sur les attaques de l'ancien DG contre la nouvelle équipe de DDD. A cet effet, le nouveau Directeur Général de DDD a confié avoir hérité de son prédécesseur (Me Moussa Diop) une société en difficulté avec des pertes cumulées en milliards ; de beaucoup de problèmes relatifs au payement de salaire, au marché et à la fourniture de carburant.

«J'ai hérité d'une service avec des pertes cumulées de 30,6 milliards. C'est de ce bilan que se réjouit aujourd'hui Me Moussa Diop. Tous les exercices à la tête de Dakar Dem Dikk ont été négatifs. On atteste les états financiers et nous sommes dans un Etat où la presse a toute la latitude de vérifier. Les dettes sociales que j'ai trouvées ici s'élèvent à 7,140 milliards parmi d'autres catégories de créances. Les actifs financiers de Dakar Dem Dikk au 15 septembre, jour où j'ai pris service, il y avait 81 millions disponibles dans les comptes bancaires et caisses de DDD. Un dépôt à terme (DAT) de 1,6 milliard) logé à la Banque islamique du Sénégal (BIS).

Cette somme destinée à la construction du nouveau Siège social de l'entreprise, a été compromise à hauteur de 954 millions. Donc, théoriquement, plus que quelque 700 millions. Pour être aussi transparent et objectif, nous avons relevé un reliquat de compensation de la part de l'État à hauteur de 4 milliards entre 2017 et 2020. Il n'a demeure pas moins que lorsque la tutelle technique et la tutelle financière ont été activées, des efforts importants ont été consolidés.

Je rappelle que DDD est sous la tutelle technique du ministère des infrastructures, de transport terrestre et du enclavement et sous la tutelle financière du ministère des Finances. La situation financière a été catastrophique et due en partie au effectif électronique», a expliqué sans discontinuer, le DG de Dakar Dem Dikk. Plus loin dans son allocution, Omar Sylla a fait savoir qu'il y a eu des recrutements abusifs à Dakar Dem Dikk et que n'eût été l'intervention du président de la République, DDD serait aujourd'hui à l'arrêt. «Depuis mon accession à la direction de DDD nous avons dit interpeller le président de la République à chaque fois que de besoin. Nous avons eu à saisir la tutelle technique et financière et avec le concours de la haute autorité de l'État, des milliers d'employés ont eu un lendemain meilleur, une situation sauve» estime-t-il.

Omar Boun Khatab Sylla n'a pas omis de parler de la situation des parcs qui, pour lui, «quand on parle des transports publics il faut penser au moins de locomotion, au bus». «La situation du parc DDD à la date du 15 septembre est de 1032 bus dont 504, soit environ 50%, en panne, faute de maintenance préventive et de disponibilité de pièces de rechange. L'Etat du Sénégal a octroyé en 2016, 475 autobus Ashop Leyland à Dakar Dem Dikk en plus d'un marché de stock de pièces de rechange sur deux ans, sas compter une dotation supplémentaire de 300 minibus Tata. Conscient du rôle important de cette société dans sa mission de service public de transport, le gouvernement du Sénégal, sous l'impulsion du Président de la République, Monsieur Macky Sall, a décidé de remettre à flot le parc» dit-il.

PLUS DE 200 CONTRATS FICTIFS

Le nouveau directeur général de Dakar Dem Dikk (Ddd) a aussi fait des révélations fracassantes contre Me Moussa Diop. Selon Omar Boun Khatab Sylla, plus de 200 agents fictifs ont été détectés lors d'un audit. «J'ai commandité un audit physique concernant tous les agents de DDD. Les résultats provisoires ont permis de constater que plus de 200 agents n'ont pu être identifiés à ce jour. Naturellement, leurs salaires sont suspendus pour le mois de décembre. Naturellement, au fur et à mesure que certains se signaleront, on procédera aux régulations éventuelles», ditil avant de faire savoir qu'en revanche, si ces emplois fictifs sont avérés, cela pourrait faire l'objet de poursuites pénales.

«UNE INDEMNITE DE DEPART EVALUEES A 120 MILLIONS FCFA POUR ME MOUSSA DIOP»

Omar Boun Khatab Sylla d'indiquer par ailleurs que Me Moussa Diop a obtenu des indemnités de départ évaluées à 120 millions de FCFA. Non sans révéler que c'est lui-même qui a fait débourser 30 millions de ce montant voté en conseil d'administration lorsqu'il a été sollicité par Me Moussa Diop qui venait de perdre un proche. « Les Sénégalais, tout comme les travailleurs aux modestes salaires de DDD doivent comprendre que Me Moussa DIOP, réclame plus de 120 millions d'indemnité de départ à cette société qu'il a laissée dans cet état. Et contrairement à ses dires, M. DIOP a perçu tous ces droits légaux en fin septembre, soit 28 064 667F.

S'agissant de son indemnité de départ de 120 000 000F, il a déjà touché 30 000 000F fin novembre. Ce qui signifie qu'en moins de 4 mois, Moussa DIOP a perçu un montant total de 58 064 667 F CFA. En revanche, pour le car-plan des cadres de DDD, il reste encore devoir un montant de 39 116 954 F CF, et pourtant, il est parti avec le véhicule». Pire, dit-il, les deux plus grands restaurants de Ddd étaient gérés par les épouses de Me Moussa Diop.

SEYNABOU BA (STAGIAIRE)

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.