Congo-Kinshasa: Nouveaux meurtres de gardes au parc national des Virunga

Militaires en patrouille dans le parc des Virunga vu depuis le Mikeno Lodge.(archive)

Le parc des Virunga à nouveau endeuillé dimanche 10 janvier. Selon l'administration de ce parc de l'est de la République démocratique du Congo, six gardes ont été tués dans le territoire du Rutshuru par des maï-maï locaux, sans plus de précisions. Que sait-on sur cette attaque ?

Les gardes du parc étaient en patrouille à pied entre leur campement de Nyamilima et la localité de Nyamitwitwi quand ils ont été attaqués. C'était à 7h30 du matin, dimanche, au lieu-dit Kabuhendo. Olivier Mukisya travaille pour le service de communication du parc des Virunga.

« Les assaillants sont venus en groupe, surarmés. Ils ont attaqué une patrouille de routine et nos avons perdu six éco-gardes, un autre est blessé. Pour l'instant, nous ne pouvons rien dire sur l'identité des assaillants. Mais nous savons que l'attaque a été menée dans une région où il y a un activisme accru des groupes armés », témoigne-t-il.

Du côté de la société civile, comme de l'armée congolaise, on envisageait hier soir deux pistes. Dans la zone, il y a d'abord les rebelles hutus rwandais et congolais, la coalition FDLR Nyatura, contre laquelle les FARDC disent avoir mené des opérations il y a une quinzaine de jours.

Mais il y a aussi des groupes maï-maï hostiles à la délimitation du parc. L'érection d'une clôture continue de susciter des tensions avec la chefferie de Nyamilima et les paysans qui vivent à proximité des Virunga.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.