Burkina Faso: La cité sans vertu

10 Janvier 2021

La scène paraît pour le moins incroyable. Et pourtant, elle est réelle. Un jeune homme, la vingtaine bien sonnée, a bastonné son propre père qui, qui plus est, est un handicapé moteur.

C'était le 3 janvier dernier au secteur n°3 de Yako où l'évènement défraie encore la chronique. Voyez-vous ? Nous vivons dans un monde qui marche sur la tête, c'est-à-dire où l'interdit semble devenu la norme.

Tant et si bien que d'aucuns n'hésitent pas à parler d'une société qui va à la dérive. Sinon, comment comprendre qu'un enfant puisse avoir le culot de lever la main sur son propre géniteur au point de le blesser grièvement ? Rien qu'à y penser, on ne peut qu'avoir des sueurs froides, tant l'acte est hautement répréhensible.

Cicéron

A lundi prochain !

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.