Gambie: Le pays effectue la plus grosses saisie de cocaïne de son histoire d'une valeur de plus de 85 millions de dollars

Saisie de cocaïne.
11 Janvier 2021

Des agents du Bureau Gambien de Lutte Contre la Drogue ont réalisé la plus grosse saisie de cocaïne de l'histoire du pays. Les agents ont en effet saisi plus de deux tonnes de cocaïne. Un haut-responsable du Bureau a déclaré à la presse que la valeur de la cocaïne saisie est estimée à plus de 85 Millions de dollars.

" La Police Gambienne conduit présentement une chasse à l'homme en vue de procéder a l'arrestation du suspect principal qui cours toujours."

Cependant, un autre suspect dont le nom figure sur la plupart des documents est présentement en détention. L'enquête sur cette affaire se poursuit.

Le suspect principal, du nom de Banta Keita, est un Franco-Gambien accusé d'avoir importé 118 sacs de cocaïne dans le pays.

La drogue, qui a été découverte dans des containers, provenait originellement de l'Equateur et a transité par Antwerp, en Belgique, puis Las Palmas en Espagne. Elle est finalement arrivée au port de Banjul le 27 Décembre.

La quantité de cocaïne saisie par les agents du Bureau Gambien de Lutte Contre la Drogue est de 2 tonnes, 952 kilogrammes, 850 grammes.

Ousman Saidybah, le porte-parole du Bureau Gambien de Lutte Contre la Drogue a déclaré que les agents ont saisi cent dix-huit sacs contenant de la cocaïne le Jeudi 7 Janvier 2021. Les sacs de drogue portent le label de "SAL INDUSTRIALS". Les 118 sacs ont un poids total de 2 tonnes, 952 kilogrammes, 850 grammes.

" La drogue saisie dans le container numéro SUDU7531754 faisait partie d'une livraison de quatre containers provenant de l'Equateur. Les containers étaient supposés contenir chacun 1000 sacs de sel industriel."

" Trois des containers (SUDU 753 1754, TLLU 2135 228 & TCLU 250 5880) provenant du port de GUYAQUIL en Equateur étaient convoyés par MAERSK LINE SHIPPING COMPANY. Ils ont transité par le port de Algeciras en Espagne avant d'arriver à Banjul le 1 Janvier 2021."

" Le quatrième container (TGCU 212 7190) provenait également du port de GUYAQUIL en Equateur et était transporté par MSC. Il a transite par Antwerp, en Belgique, puis Las Palmas en Espagne. Il est finalement arrivé au port de Banjul le 27 Décembre 2020.

Tous les quatre containers ont été expédiés par ECU WORLDWIDE ECUADOR SA et confiés à leur partenaire local BOLLORE TRANSPORT & LOGISTICS."

Il a également ajouté: " Cependant, la lettre de transport a été délivrée par ECU WORLDWIDE au consignataire actuel (CIRCUIT LONG TRADING CLT (Ltd) avec M. Sherif Njie comme personne de contact."

" Le Lundi 4 Janvier 2020, une fouille a révélé que le container numéro TGCU 2127190 ne contenait que des sacs de sel. La fouille s'est poursuivie le Jeudi 7 Janvier 2021 sur les trois derniers containers, permettant la découverte de cent-dix-huit (118) sacs contenant de la cocaïne dans le container numéro SUDU7531754.

Les conclusions initiales suggèrent que les containers appartiennent à Banta Keita, titulaire d'un passeport français #17CE91360."

Selon les données biométriques du passeport, il a déclaré qu'il est né le 3 Janvier 1984. Il est résident de Fajara M Section dans la Municipalité de Kanifing en Gambie.

Cependant, un individu du nom de Sheriff Njie est présentement en détention aidant la Police dans les recherches en vue d'appréhender Mr Banta Keita.

" Nous recommandons vivement au public en général de rester vigilant. Nous sollicitons leur coopération et leur demandons de transmettre toute information sur la position et résidence de Mr Banta Keita au poste de police ou bureau de lutte contre la drogue le plus proche.

Il est rappelé au public que toute assistance pour donner refuge ou aider Mr Keita à prendre la fuite est une infraction pénale conformément à la Loi sur le Contrôle de la Drogue 2003."

" Cette saisie est cependant une preuve supplémentaire que la Gambie, tout comme d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, continue d'être utilisée comme un lieu de stockage et de transit de la cocaïne par les réseaux internationaux de trafic de drogue" a déclaré le Responsable des Relations Publics de l'agence anti-drogue Saidybah.

" Cette drogue n'était pas destinée à la Gambie. Elle n'était donc pas pour la consommation locale."

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.