Mauritanie: Ahmed Yahya - Le candidat à la présidence de la CAF menace l'instance de poursuite judiciaire

Candidat à la présidence de la CAF (Confédération africaine de football), Ahmed Yahya est en colère et le fait savoir. Le Mauritanien n'a pas du tout apprécié la décision de l'instance, après examen des différents dossiers de candidature, de procéder à des « vérifications complémentaires » du sien.

Dans une longue correspondance adressée au secrétaire général intérimaire de la CAF Abdelmounaïm Bah, Ahmed Yahya, également président de la Fédération mauritanienne de football, a reproché à l'instance dirigeante du football continental un traitement « inéquitable » des différents candidats et ne comprend pas pourquoi certains doivent attendre encore trois semaines pour la validation définitive de leur dossier.

Ahmed Yahya va même plus loin et menace la CAF de poursuite judiciaire si la « défense de [ses] intérêts » l'exigeait.

Il faut rappeler qu'outre le Mauritanien, le Sud-africain Patrice Motsepe se trouve aussi dans le même cas.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.