Gabon: "Zen ya Zok" pour la promotion des valeurs culturelles

11 Janvier 2021

L' Association des jeunes de Mimbang Essandone, dénommée "Zen ya Zok " a soufflé sa première bougie le dimanche 10 janvier 2020 , au quartier Nzeng-Ayong dans le 6è arrondissement de Libreville. Il était question pour Thérence Teddy Edou, Président de ladite association, ses frères et soeurs , de communier ensemble, tout en mettant un point d'honneur sur les valeurs culturelles du village Mimbang Essandone, situé dans le département du Ntem( Bitam).

La rencontre a eu lieu, celle des filles et fils du village Mimbang Essandone réunis en Association dénommée "Zen ya Zok " Ils se sont retrouvé pour, non seulement, célébrer le nouvel an en famille, mais surtout, pour commémorer le premier anniversaire de ladite association présidée par Thérence Teddy Edou. Au delà de l'aspect festif, il y a la promotion des valeurs culturelles que cette Association des jeunes de Mimbang Essandone a mis en lumière. L'art culinaire par exemple a été du rendez-vous de cette manifestation.

Pour le Président de Zen ya Zok ( Le chemin vers Zok ou le retour à Zok),il y a ce besoin de faire un retour à la terre.Il estime, sinon affirme que Zok a un fort potentiel forestier. " Il faut que les jeunes s'adonnent aux activités agricoles. Cela participerait à les rendre plus autonomes sur le plan financier. Il y a l'extraction du sable par exemple et bien d'autres activités, leur permettra de se prendre en charge et de vivre dignement" soutient Thérence Teddy Edou qui appelle les uns et les aux à cultiver les valeurs culturelles et surtout repartir aux sources.

Les membres de l'association et leurs convives ont dégusté les plats typiquement du Grand Nord (Woleu-Ntem ). Ils ont retrouvé les saveurs du village, souligne Bertin Wilfried Meba, Responsable des projets et Porte-parole de Zen ya Zok. " Nous avons voulu mettre l'accent sur l'art culinaire de chez nous. Il n'y a rien qui soit hors de notre terroir. Nous avons voulu consommer la nourriture de chez nous. En matière de boisson, il y a plus de vins locaux que ceux venus d'ailleurs" explique t-il. Une manière pour lui de mettre en valeurs la culture de "chez nous" afin de vendre notre savoir culturel et culinaire aux potentiels touristes qui visiteront le Gabon. Pour le Porte-Parole de Zen ya Zok, il est plus qu'important de promouvoir notre culture afin de donner une plue-value au tourisme gabonais.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.