Seychelles: Campagne de vaccination contre le Covid-19 aux Seychelles, c'est autour des professionnels de la santé

Des travailleurs médicaux des Seychelles se sont rendus par petits groupes lundi dans différents centres pour recevoir le vaccin COVID-19 dans le cadre d'une campagne visant tous les professionnels de la santé lors du deuxième jour du programme de campagne de la nation insulaire.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré à la SNA que tous les professionnels de la santé privés et publics se verraient offrir le vaccin. "Mais c'est basé sur leur propre volonté de prendre le vaccin, mais le but est d'essayer de couvrir tout le monde", a déclaré Dr. Gedeon.

Les vaccinations ont eu lieu lundi sur les trois îles les plus peuplées des Seychelles - Mahé, Praslin et La Digue. Dans la capitale Victoria, au Centre international de conférence des Seychelles (ICCS), une station a été mise en place pour administrer le vaccin.

La SNA s'est entretenue avec plusieurs personnes qui sont venus prendre le vaccin Sinopharm, qui a été donné par les Émirats arabes unis (EAU).

Elna Françoise, qui exerce la profession d'infirmière depuis plus de cinq ans, a déclaré qu'elle se sentait bien après avoir pris sa dose. "Je ne ressens aucun effet secondaire ou vertige comme on pourrait dire. Je ne sais pas pour plus tard, mais maintenant la priorité est de se protéger et de protéger la population », a déclaré Mme. Françoise.

Daniel Mahoune, un étudiant de l'Institut national pour la santé et les études sociales (NIHSS), a déclaré qu'en tant que professionnel de la santé, il prêche par l'exemple et se protège dans le processus. "Je suis descendu pour prendre mon vaccin et j'encourage les autres à le faire. Je n'ai pas peur de prendre le mien. C'est pour notre bien et pour protéger ceux que nous aimons autour de nous contre le virus. Nous ne devons pas oublier que nous sommes à l'avant-garde de la bataille », a déclaré M. Mahoune.

On s'attend à ce que mille doses de vaccins soient administrées quotidiennement dans les mois à venir.

Après une période de 28 jours, la deuxième dose du vaccin sera administrée.

Une fois la vaccination des professionnels de la santé terminée, les vaccins seront administrés aux travailleurs essentiels, y compris la police, les pompiers et ceux qui travaillent dans les services essentiels tels que la société de services publics.

La campagne de vaccination aux Seychelles a commencé dimanche par les dirigeants politiques de la nation insulaire.

Au cours de la cérémonie, le président Wavel Ramkalawan a annoncé que les Émirats arabes unis donneraient au cours des prochains jours 20 000 vaccins supplémentaires en plus des 50 000 déjà donnés d'une marque différente.

Ce lot de vaccins sera utilisé pour les Seychellois de plus de 60 ans car ils ne sont pas inclus dans la campagne Sinopharm.

L'Inde se mobilise également pour aider les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - avec un don de 50000 vaccins Oxford AstraZeneca qui arriveront dans le pays vers la fin du mois de janvier.

Selon les dernières statistiques du ministère de la Santé, 583 cas de COVID-19 ont été enregistrés dans le pays, dont 265 sont des cas actifs. 189 sont des Seychellois et 86 sont des étrangers.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.