Niger: Législatives - La coalition d'opposition Cap 20/21 va déposer un recours

La coalition va déposer ce recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester les résultats des élections législatives et du premier tour de la présidentielle qui se sont tenus le 27 décembre.

Cap 20/21 rassemble dix-huit partis derrière le candidat Mahamane Ousmane, ancien président, qualifié pour le second tour qui se tiendra le 21 février. Dimanche, au Palais des sports de Niamey, où 3 000 personnes étaient rassemblées, les membres de la coalition ont lancé « un appel à la responsabilité civique à toutes les forces politiques du Niger » à rallier le camp de l'alternance.

La coalition dénonce également des fraudes sur les élections générales du 27 décembre et demande l'invalidation de certains résultats. Explications avec Barké Moustapha, directeur national de campagne du MODEN FA Lumana, membre de Cap 20/21.

De la Céni, nous n'attendons pas grand-chose. Mais nous sommes des républicains, donc si nous avons des contestations, nous utilisons les moyens légaux pour contester. Nous avons adressé une lettre au président de la Céni pour demander que les présidents des Céni qui ont permis d'avoir des résultats de ce genre-là soient récusés pour le second tour, ils ne doivent pas faire partie du dispositif (...)

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.