Afrique: Un responsable militaire satisfait du contrôle sanitaire au PAD

Dakar — Le médecin-colonel au service santé des armés Babacar Ndao s'est dit, lundi, satisfait du dispositif de contrôle sanitaire aux frontières mis en place au Port autonome de Dakar dans la lutte contre la pandémie à coronavirus.

"Nous sommes ici au niveau de la marine pour faire le point, évaluer les capacités requises, (... ) ce que nous avons vu est très satisfaisant", a-t-il déclaré lors d'une visite au PAD.

"Un tunnel de désinfection est mis à l'entrée, de même qu'un système qui peut détecter les patients qui présenteraient des symptômes pour ensuite les isoler et mettre en marche le protocole sanitaire qui est de rigueur", a -il souligné.

Le Haut commandant du Port autonome de Dakar, Ibrahima Badji, a pour sa part relevé qu'un dispositif invitant les navires qui arrivent au port à envoyer des courriers au commandement a été mis en place.

"Nous avons déjà mis en place un dispositif qui voudrait que les navires qui touchent le port de Dakar nous envoient par courriel à deux adresses, une adresse mail de la capitainerie et une autre au service de contrôle des frontières maritimes", a renseigné M. Badji

"Ce dispositif devrait-permettre à l'autorité d'avoir à 72 heures toutes les informations nécessaires sur les navires attendus", a dit le Haut commandant du port, citant notamment la déclaration de santé, les derniers ports d'embarquement et la liste des ports d'escale.

"C'est un aspect très important qui nous a permis jusque-là de juguler, de gérer bien cette pandémie", s'est-il réjoui.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.