Cote d'Ivoire: Contrôle physique de présence au poste - Plus de 1400 fonctionnaires et agents de l'Etat non contrôlés invités à régulariser leur situation au plus tard le 29 janvier

11 Janvier 2021

Les fonctionnaires et agents de l'Etat qui n'ont pas été contrôlés dans le cadre de l'opération de contrôle physique de présence au poste peuvent le faire maintenant.

Au nombre de 1408, une phase de réclamation a été exceptionnellement ouverte à leur intention depuis le lundi 4 janvier 2021 et qui prendra fin le vendredi 29 janvier 2021, annonce le ministre de la Fonction publique, le général Issa Coulibaly, dans un communiqué.

Les requérants en service à Abidjan précise le document, sont reçus à l'antenne de la Fonction publique à Adjamé Fraternité Matin, munis d'une attestation de présence au poste datant de moins de trois mois, signée par le supérieur hiérarchique direct et contresignée par le directeur des ressources humaines de leurs ministères.

Ceux en service à l'intérieur du pays sont reçus à la direction régionale de la Fonction publique du lieu de service, munis d'une attestation de présence au poste datant de moins de trois mois, signée par le supérieur hiérarchique direct et contresignée par le préfet de région.

Par ailleurs, le ministre de la Fonction publique invite les requérants au respect des mesures barrières en vue de lutter contre la propagation de la pandémie à coronavirus (Covid-19) sur les sites de réclamation, notamment le port du masque et la distanciation d'un mètre.

La liste des fonctionnaires et agents de l'Etat concernés par cette opération peut être consultée sur le site web : www.fonctionpublique.gouv.ci

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.