Afrique: Diaspora - "disparition inquiétante" d'une étudiante sénégalaise

Mlle Diary Sow, l'étudiante sénégalaise portée disparue en France

Diary Sow, jeune femme sénégalaise âgée de 20 ans, étudiante au lycée Louis-Le-Grand à Paris, n'a plus donné de nouvelles depuis le 4 janvier dernier. Une enquête "disparition inquiétante" a été ouverte par le parquet parisien.

Depuis lundi dernier, une réelle inquiétude a gagné le Sénégal et la diaspora en France à la suite de la disparition de la lycéenne connue comme "la meilleure élève du Sénégal". Celle-ci ne s'est pas présentée à la rentrée des vacances de Noël au lycée Louis-Le-Grand, où elle était en deuxième année de classe préparatoire.

"C'est une élève ponctuelle, très sérieuse, et l'alerte a été donnée rapidement. Personne ne l'a vue, on ne l'a pas trouvée dans son appartement", dans une résidence universitaire à Paris, a indiqué à l'AFP Henry Sarr, membre d'une association d'étudiants sénégalais qui ont lancé des appels sur les réseaux sociaux.

La disparition a été signalée le 7 janvier par le consul du Sénégal, selon une source proche du dossier.

"Une enquête pour disparition inquiétante, confiée à la brigade de répression de la délinquance à la personne, a été ouverte", a indiqué à l'AFP le parquet de Paris.

Sur le site du consulat, un avis de disparition, avec la photo de la jeune femme et un numéro de téléphone (07 85 93 32 11), a été publié.

"Ni ses parents, ni ses amis, ni son tuteur, ni l'ambassade n'ont eu de nouvelles", selon un membre de la communauté sénégalaise à Paris, Daouda Mbaye, qui a organisé dimanche une distribution de tracts dans le 13e arrondissement de Paris, où habitait la jeune femme.

Depuis l'annonce de certte nouvelle, les autorités sénégalaises et françaises mettent tout en œuvre pour retrouver DiarySow avec un protocole d'alerte approprié.

Cette dernière, désignée en 2018 et 2019 "meilleure élève du Sénégal", est l'auteure d'un roman : "le visage d'un ange" (L'Harmattan, 2020).

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.