Congo-Kinshasa: Ebola - Vers la création d'une réserve mondiale de vaccin

En commandant 500 000 doses du vaccin contre Ebola, l'Alliance des vaccins Gavi a l'intention de constituer un stock pour faire face à toute résurgence de la maladie.

Préqualifié par l'OMS en novembre 2019, homologué dans la foulée par les principales agences sanitaires, Ervebo, le vaccin anti-Ebola développé par le laboratoire Merck a déjà été administré à plus de 300 000 personnes en République démocratique du Congo et dans les pays voisins.

Il a joué son rôle pour venir à bout de l'épidémie qui frappait les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri jusqu'en juin dernier.

Avec la création de ce stock de 500 000 doses, l'Alliance des vaccins Gavi entend ainsi faire face à de futures crises. Il faudra tout de même quelques années pour constituer ces réserves, mais elles seront ensuite mises à disposition gratuitement pour les pays qui en auraient besoin en cas de réapparition du virus.

Plusieurs autres vaccins contre Ebola sont en cours de développement, notamment un mis au point par le laboratoire Johnson&Johnson qui avait été autorisé en République démocratique du Congo. Il n'est cependant pas encore préqualifié par l'OMS, mais pourrait faire partie des stocks constitués par Gavi une fois cette étape franchie.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.