Guinée: Fermeture des frontières - Cri de cœur du syndicat des transporteurs guinéens

12 Janvier 2021

Des transporteurs de marchandises sont bloqués à plusieurs endroits des frontières notamment, celle avec le Sénégal, la Sierra-Léone, leurs responsables syndicaux ont fait une déclaration ce mardi. Ils interpellent les autorités face à cette situation.

Cette rencontre entre organisations syndicales des transporteurs s'est tenue dans la grande salle de la bourse du travail de Conakry. Elle a réuni plusieurs conducteurs de poids lourds pour faire le point sur la situation de leurs camarades bloqués au niveau des frontières de certains pays limitrophes de la Guinée. A cette occasion, ils ont exprimé leur cri de cœur.

« Beaucoup de nos amis sont bloqués dans les différentes frontières de notre pays. Il y a plus de 300 camions bloqués, plus les chauffeurs et leurs apprentis. Tous ceux- là ont des familles à nourrir. Imaginer dans quelle situation ils sont aujourd'hui. Tous ces camions transportent des marchandises. Certains ont perdu leurs marchandises parce c'est pourris en cours de route », a déclaré Alpha Amadou, vice-président de l'UNTR.

Bloqués au niveau des frontières avec le Sénégal et la Sierra Léone depuis 4 mois, ces transporteurs guinéens ont enregistré plusieurs pertes. Ils interpellent l'Etat.

« Ce n'est pas un procès avec l'Etat. Tout ce que nous voulons, qu'ils nous aident à débloquer la situation. Nous lançons cet appel à l'Etat. Parce que c'est le seul à qui nous pouvons faire recours », a souhaité le Secrétaire général de la FSPNTMG.

Avant cet appel des syndicats des transporteurs, des courriers avaient été adressés aux départements concernés, qui sont restés sans suite jusqu'à ce jour.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.