Cote d'Ivoire: Perception des taxes municipales - De nouveaux timbres en vigueur dès le 1er février

12 Janvier 2021

A partir du 1er février 2021, une nouvelle gamme de timbres entrera en vigueur dans le cadre de la perception des taxes municipales sur toute l'étendue du territoire national. L'information a été donnée par le président de l'Union nationale des villes et communes de Côte d'Ivoire (Uvicoci), le ministre Paulin Danho. C'était le 12 janvier au siège de cette structure située au Plateau.

Selon ses explications, il s'agit de timbres hautement sécurisés comportant jusqu'à 22 niveaux de sécurité, à l'image des billets de banque. Avec notamment des incrustations en filigrane de motifs et des numéros de série pour ne citer que ces éléments-là.

A l'en croire, l'élaboration de ces timbres vise à contrarier l'action des faussaires et les déperditions liées au mode de perception manuelle des taxes. Une situation qui, a-t-il relevé, représente un manque à gagner important pour les municipalités, et plombe l'autonomie financière de ces entités décentralisées. Avec des répercussions sur la capacité de celles-ci à engager des actions de développement au service des populations. Aussi, cette initiative, à l'image du projet pilote de digitalisation de la perception menée dans certaines communes, vise l'amélioration des recettes municipales.

Il a, par ailleurs, précisé que l'élaboration de ces nouveaux timbres a nécessité environ 3 années de recherche. « Au titre des innovations, l'approvisionnement de ces timbres se fera désormais via le réseau des services délocalisés de la Direction générale du Trésor à travers le pays», a fait savoir le directeur général adjoint de la Décentralisation, Noël Tahet.

Un programme de promotion de ces nouvelles mesures dans les 31 régions du pays démarrera dans les prochains jours.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.