Congo-Kinshasa: Bukavu - Le maire de la ville suspendu pour spoliation

Dans un arrêté signé par le gouverneur de province, il est reproché à Bilubi Ulengabo Mechack la spoliation d'une parcelle de l'Etat sur l'avenue Cercle Hypique, à l'endroit connu sous le nom de «Macheval».

Le gouverneur justifie cette décision par le rapport d'une mission de contrôle effectuée à la mairie de Bukavu au mois de novembre de l'année passée. Un rapport qui a démontré noir sur blanc l'implication du maire au sujet de la spoliation de cette parcelle où les maisonnettes y érigées servaient d'habitation pour les veuves militaires depuis 1996, lors de la rébellion de l'AFDL.

Le maire adjoint Darius SUMUNI est chargé d'assurer l'intérim du maire suspendu, peut-on lire dans le même arrêté.

La problématique de la spoliation de ce terrain de l'Etat date de plusieurs mois. Les occupants de ce dernier avaient déjà dénoncé à plusieurs reprises cette manœuvre jusqu'à leur déguerpissement. Le maire de la ville avait, pour sa part, justifié cette démarche qui lui vaut la suspension par le fait de vouloir ériger à cet endroit des maisons de logement pour les agents de la mairie de Bukavu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.