Congo-Kinshasa: Tshisekedi et Sassou préoccupés par la situation sécuritaire à l'Est de la RDC

En visite de travail du 9 au 11 janvier 2021 à Oyo dans le Département de la Cuvette, en République du Congo, le Chef de l'Etat rd-congolais Félix Tshisekedi a échangé avec son homologue Denis Sassou N'Guesso, principalement sur les questions bilatérales, sous-régionales, régionales et internationales. Les deux Chefs d'Etat ont dit leur préoccupation quant à l'évolution de la situation sécuritaire à l'Est de la République Démocratique du Congo, caractérisée par l'activisme des groupes armés et des pertes en vies humaines. «A cet égard, ils ont condamné avec fermeté les actes criminels perpétrés dans cette partie de la RDC», lit-on dans le communiqué de presse parvenu à la rédaction. Ainsi, ont-ils appelé l'attention de la Communauté internationale à redoubler d'efforts en vue de la mise en œuvre pleine et entière de l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région.

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A LA VISITE DE TRAVAIL DE SON EXCELLENCE MONSIEUR FELIX ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO

Oyo, le 11 Janvier 2021

A l'invitation de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N'GUESSO, Président de la République du Congo, Président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale, Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo, a effectué une visite de travail à Oyo dans le Département de la Cuvette, en République du Congo, du 9 au 11 janvier 2021.

Au cours de cette visite, les deux Chefs d'Etat ont eu un tête-à-tête sur les questions bilatérales, sous-régionales, régionales et internationales. Au demeurant, ils ont mutuellement formulé, à eux-mêmes, ainsi qu'aux peuples de leurs deux pays respectifs, les vœux les meilleurs pour cette année 2021.

Au plan bilatéral, les deux Chefs d'Etat se sont félicités de l'excellence des relations entre leurs deux pays, marquées par des rencontres fréquentes à tous les niveaux, y compris au niveau des Chefs d'Etat.

Ils se sont, en outre, préoccupés de l'évolution de la situation sécuritaire à l'Est de la République Démocratique du Congo, caractérisée par l'activisme des groupes armés et des pertes en vies humaines.

A cet égard, ils ont condamné avec fermeté les actes criminels perpétrés dans cette partie de la RDC.

Ils ont appelé l'attention de la Communauté internationale à redoubler d'efforts en vue de la mise en œuvre pleine et entière de l'Accord-Cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région.

Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N'GUESSO a salué le climat de paix qui règne sur le reste du territoire de la République Démocratique du Congo. Il a encouragé le Président Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO à privilégier le dialogue et la concertation, en vue de consolider un climat nécessaire à la paix et au développement de son pays.

Au plan sous-régional, les deux Chefs d'Etat ont pris acte des résultats provisoires des élections présidentielle et législatives rendus publics par l'Autorité Nationale des Elections en République Centrafricaine.

Ils ont lancé un vibrant appel à l'ensemble de la classe politique centrafricaine afin qu'elle privilégie le dialogue pour sortir ce pays frère du cycle de violence fratricide.

Ils ont, en outre, lancé un appel aux signataires de l'Accord de Khartoum pour que soit mis pleinement en œuvre cet accord.

Les deux Chefs d'Etat ont fermement condamné la situation qui prévaut au cours de ces dernières heures en République du Cameroun, les crimes de sang perpétrés par des terroristes contre des paisibles populations, notamment dans le Nord-Est de ce pays. Ils ont adressé leurs sincères condoléances au Président Paul BIYA.

Au plan régional, les deux Chefs d'Etat ont condamné avec énergie les crimes odieux commis contre les civils au Niger, ainsi que l'assassinat de trois soldats français de l'opération Barkhane au Mali. Ils ont adressé leurs sincères condoléances aux Présidents MAHAMADOU ISSOUFOU et Emmanuel MACRON.

S'agissant des processus électoraux en Afrique, les deux Chefs d'Etat ont salué la tenue des élections là où elles étaient programmées. Ils se sont félicités de l'aboutissement heureux de ces élections, notamment en Côte d'Ivoire, en République de Guinée, au Burkina Faso et au Ghana.

Au plan international, les deux Chefs d'Etat ont salué le lancement des campagnes de vaccination contre le Covid-19 à travers le monde et ont appelé à plus de solidarité envers les 4 pays en développement, afin que l'ensemble de la population mondiale ait accès aux vaccins anti-Covid.

Concernant les élections aux Etats-Unis d'Amérique, les deux Chefs d'Etat ont déploré les évènements malheureux qui se sont produits au Capitole de Washington, siège du Congrès américain. Ils ont réitéré leurs félicitations au Président Joe BIDEN, pour son élection à la magistrature suprême de son pays.

Au terme de sa visite de travail, Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo, a remercié Son Homologue Congolais, pour l'accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé, ainsi qu'à l'ensemble de sa délégation.

Le Président Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a invité Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N'GUESSO à effectuer une visite en République Démocratique du Congo. Le Président de la République du Congo a répondu favorablement à cette invitation. La date de la visite sera communiquée par voie diplomatique.

Fait à Oyo, le 11 janvier 2021

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.