Ouganda: Fin de la campagne électorale, les candidats appellent à voter massivement

Uganda's President Yoweri Museveni. The president is seeking a sixth term in office in 2021 after being in power for 33 years. PPU PHOTO

La campagne électorale s'est achevée mardi soir en Ouganda, avant les élections générales prévues ce jeudi 14 janvier. Mardi dans la journée, les différents partis ont exprimé un dernier message à leurs partisans avant le scrutin.

« Allez voter massivement ». Tel est l'appel lancé par tous les candidats ce mardi, pour le dernier jour de campagne. Le président sortant, Yoweri Museveni, a appelé tous les citoyens au calme pour le jour de l'élection.

Au pouvoir depuis 1986, Yoweri Museveni brigue un sixième mandat. Il sera opposé à 10 autres candidats, dont Bobi Wine, chanteur devenu député et maintenant principal candidat de l'opposition.

Le chef de l'Etat a assuré que les forces de l'ordre étaient en place pour que les Ougandais puissent se rendre aux urnes en sécurité, malgré, d'après lui, certaines intimidations menées par des militants de l'opposition.

De leur côté, les trois autres principaux candidats, Bobi Wine de la Plateforme d'unité nationale, Patrick Amuriat du Forum pour le changement démocratique, et Mugisha Muntu, de l'Agence pour une transformation nationale, ont tenu une conférence de presse conjointe mardi matin.

En plus d'encourager leurs partisans à aller voter jeudi, ils les ont appelés à rester proches des bureaux de vote afin de s'assurer que leur voix est bien comptée. Objectif selon eux : protéger les votes, et empêcher de possibles tentatives de fraudes électorales.

Les autorités ougandaises ont par ailleurs demandé ce mardi aux opérateurs téléphoniques de couper les réseaux sociaux dans le pays. Le président Museveni, dans son allocution, s'est excusé pour la mesure, mais a affirmé n'avoir pas eu le choix après la fermeture de dizaines de comptes pro-régime par Facebook.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.