Congo-Kinshasa: Le Comité de conjoncture note des performances encourageantes dans le secteur minier

Le Comité de Conjoncture Economique réuni ce mardi 12 janvier 2021, sous la présidence du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, a observé une embellie des cours des métaux sur le marché international. Tous les métaux produits localement ont connu un surenchérissement des prix, ce qui n'était plus arrivé depuis environ dix ans. Le Cuivre se vend à 8.146 USD la tonne métrique et le Cobalt à 34.900 USD la tonne métrique. Les membres du CCE demandent à l'Etat d'appliquer la fiscalité tel que prévu par la loi, afin de faire profiter au peuple congolais de ce boom de prix sur le marché international.

Dans le compte-rendu de la séance de travail dressé à l'issue de la rencontre par le Vice-Premier Ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo Mambeke, il est demandé au Gouvernement Central de fournir un effort pour que les performances actuelles dans le secteur minier profitent réellement aux congolais.

Par ailleurs, il y a lieu de retenir essentiellement de cette réunion que le Gouvernement a approuvé la cession de créance de la SCTP sur l'Etat et l'a autorisé à chercher des repreneurs avec une décote ne dépassant pas 25%. Cette opération devrait permettre à la SCTP de gérer les questions des mises à la retraite de ses agents et de relance des activités.

Mais également l'annulation par le Gouvernement chinois de la dette de la RDC de l'ordre de 28 millions de dollars et l'octroi d'un appui financiers de l'ordre de 15 millions de dollars.

Au niveau du marché, le CCE a noté une légère décélération du rythme de formation des prix de l'ordre de 0,33%. Ce qui est très encourageant, note le VPM en charge du Budget.

"Le Gouvernement s'engage à maintenir les efforts et invite la population et les opérateurs économiques à l'accompagner... pour que ces efforts soient maintenus et que le cadre macroéconomique soit préservé", a-t-il laissé entendre.

Il a été constaté, en outre, la hausse de la production de l'énergie électrique de l'ordre de 2,8% tandis que la production de l'eau potable, elle, a baissé de 7,97%.

Selon le Gouvernement, les efforts seront fournis pour accompagner les entreprises du secteur, allusion faite à la SNEL et la REGIDESO, afin qu'elles améliorent leur productivité.

Le CCE a aussi constaté une légère dépréciation du taux de change, très peu significative, de 0,06% à l'indicatif soit 1973 FC le dollar américain et de 0,11% au parallèle soit 2022 FC le dollar américain. "C'est le fruit du travail, ce n'est pas de la magie ", indique le VPM Mayo.

Les retombées du Pacte de stabilité macroéconomique

Autre chose, le Gouvernement a terminé l'année 2020 avec un déficit de 997 milliards de francs congolais, totalement financé par des moyens sains (appuis budgétaires FMI, et BAD, et bons du trésor). Le VPM a souligné ici que durant les quatre premiers mois de l'année 2020, ce déficit a été financé avec l'intervention de la Banque Centrale du Congo.

Aussi, le Pacte de stabilité macroéconomique signé entre le Gouvernement à travers les Ministères du Budget et des Finances ainsi que la BCC, a permis de maintenir intact le cadre économique.

Les réserves de change internationales sont montées à 730,26 millions de dollars, ce qui équivaut à 2,6 semaines d'importation. Des chiffres certes encore bas, mais le CCE a promis de poursuivre les efforts quant à ce.

La FEC et l'ANEP dont les membres ont été associés à cette réunion, ont souligné la multiplicité des contrôles, des interpellations judiciaires dont souffrent les sociétés publiques et privées. Des décisions sont attendues du Président de la République et du chef du Gouvernement central pour améliorer le climat des affaires.

La Premier ministre Ilunga Ilunkamba qui présidait cette réunion, a fait savoir au cours de cette séance de travail qu'il est en train d'examiner la question de l'importation des vaccins contre la covid-19 avec le Ministre de la Santé. Le rapport sera fait au chef de l'Etat pour des décisions utiles, a annoncé Jean Baudouin Mayo.

Le CCE a signalé que plus de 1057 nouveaux cas de contaminations ont été enregistrés en une seule semaine. Le Gouvernement insiste sur le respect des gestes barrières et appelle la population à cesser de développer des stratagèmes pour contourner les mesures de restrictions.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.