Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Le Bureau d'âge visé par trois pétitions !

*C'est une contre-attaque de la part du FCC qui traverse des moments difficiles depuis la déchéance du Bureau Mabunda survenue au mois de décembre 2020.

Les Députés de cette plateforme politique ont déposé lundi 11 janvier 2021, trois pétitions auprès du secrétariat administratif contre les membres du Bureau d'âge de la Chambre basse du parlement, par l'entremise d'un huissier de justice.

Une des pétitions a été initiée par le Député national Joseph Kokonyangi et signée par une centaine d'élus du peuple.

Celle-ci, reproche au Président Mboso N'kodia l'inscription à l'ordre du jour des matières ne relevant pas du Bureau d'âge investit des pouvoirs du Bureau provisoire par la Cour Constitutionnelle. Il est donc reproché au vieux sage l'incompétence notoire dans la façon de présider aux destinées de la Chambre basse du parlement.

Les frondeurs sollicitent le soutien de tous les élus nationaux et en appellent à une convocation de la plénière dans les 72 heures qui suivent le dépôt de ces trois pétitions.

Une autre pétition a été initiée par le Député FCC André Thambwe Katambwe, elle vise la deuxième Secrétaire Aminata Namasia, Questeur dudit Bureau. L'opacité de la gestion des finances de l'Assemblée nationale est parmi les griefs retenus contre la jeune Députée.

La dernière vise la déchéance du Rapporteur Gaël Bussa, accusé de violation de l'article 70 du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale.

Sur pied des dispositions des articles 25, 30, et 31 du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, les signataires de ces pétitions ont pris leur responsabilité en vue de déchoir les membres du Bureau d'âge.

Ainsi, ils sollicitent le soutien de tous les élus nationaux et en appellent à une convocation de la plénière dans les 72 heures qui suivent le dépôt de ces trois pétitions.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.