Madagascar: Ambohimangakely - Deux bandits ayant terrorisé la localité, arrêtés

Poursuivant la recherche et l'investigation sur l'attaque d'une épicerie survenue le 5 janvier à Ambohimangakely, la gendarmerie a réussi à attraper deux bandits reconnus avoir participé à cet acte.

Pour rappel, la nuit du 5 janvier vers 23 heures 40 minutes, cinq individus à visage découvert et munis d'armes blanches ont tenté d'entrer de force à l'intérieur d'une épicerie bordant la route d'intérêt communal reliant Betsizaraina à Ambohibe-Ilafy. Ayant entendu des bruits, les propriétaires de la maison ont réagi tout en lançant des coups de sifflet pour alerter les voisins.

Sitôt alertés, ces derniers se sont vite rassemblés pour venir à la rescousse des victimes. Pris de panique, les malfaiteurs ont dû se replier en se contentant de lancer des morceaux de brique contre la fenêtre de l'épicerie avant de prendre la fuite.

En effet, cette attaque a été avortée. Quoi qu'il en soit, une personne qui était à l'intérieur de la maison cible a été blessée sur son front suite aux éclats de vitre de la fenêtre fracturée par les malfrats. La gendarmerie a pu arrêter les deux suspects susmentionnés grâce à la coopération avec la victime. Cette dernière a pu reconnaître le visage de certains des assaillants.

Le 6 janvier, les enquêteurs de la gendarmerie ont été informés que deux membres de cette bande de malfaiteurs résident dans le fokontany de Tsarahasina, toujours dans la commune d'Ambohimangakely. Appelés Banga et Rahitsika, ils ont été arrêtés le 7 janvier. L'enquête a révélé que Banga est un récidiviste en matière d'acte de banditisme. En 2017, il a déjà séjourné à la Maison centrale d'Antanimora pour vol avec effraction.

Poursuivi pour association de malfaiteurs et vol à main armée, il a également été incarcéré dans cette prison en 2018. Libéré l'année suivante, il vient alors de rejoindre ce lieu de détention. Déférés samedi dernier, les deux suspects ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Ils devront encore passer une enquête au fond le 14 février prochain.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.