Madagascar: Santé infantile - Poussée de crise respiratoire chez les enfants

Une épidémie de bronchiolite sévit, affirment des pédiatres. Les hôpitaux des enfants sont débordés.

Trouver un lit disponible dans des hôpitaux pour enfant s'avère difficile, en cette période. Des petits patients qui présentent des crises respiratoires remplissent les hôpitaux. « 90% de nos patients souffrent de la bronchiolite », indique le Dr Tovohery Ravelomanana, pédiatre. Au centre hospitalier universitaire Mère-enfant Ambohimiandra, plus de la moitié des lits seraient occupés par des enfants qui suffoquent. Cet hôpital dispose d'une quarantaine de lits.

Certains parents craignent que ce soit le coronavirus qui touche leurs enfants. Les symptômes ressemblent à ceux de la maladie de la Covid-19 : état grippal, toux et une difficulté respiratoire évolue au bout de deux à trois jours. Vigilants, certains hôpitaux font faire des tests de diagnostic rapide (TDR) de Covid19 à leurs patients. Les résultats des tests effectués jusqu'ici seraient tous négatifs.

Des pédiatres pensent qu'il s'agit, plutôt, d'une épidémie de bronchioli te. « C'est la saison », affirment des médecins. « Le changement de saison favorise l'apparition de cette maladie », enchainent-ils. Les premiers cas sont notifiés dans les hôpitaux, en mi-décembre. Des médecins traitants ont reçu des cas, en consultation externe, depuis le mois de novembre.

Il y a dix jours, les cas auraient explosé. Les victimes ont envahi les hôpitaux. Cette maladie virale peut toucher les enfants de tout âge, mais la plupart des victimes actuelles seraient des nourrissons de moins de trois mois. « Leur état nécessite une hospitalisation. Ils sont en détresse respiratoire », indique le professeur David Harimbola Rakotonandrasana, pédiatre du CHU Mère-enfant Ambohimiandra.

L'épidémie se révèle intense. « Certains en meurent», affirment des pédiatres de quelques hôpitaux. Aucun chiffre sur le nombre de malades et de décès n'est disponible.

Même mode de transmission que la Covid-19, les pédiatres exhortent le respect des gestes barrières pour prémunir les enfants contre cette maladie très contagieuse et qui peut être mortelle. « Eviter la foule ; se laver les mains à l'eau et au savon, avant de s'occuper du nourrisson ; ne pas les embrasser sur le visage ; aérer quotidiennement les maisons ; porter un masque ; ne pas fumer ou fréquenter des lieux enfumés avec l'enfant », tels sont les conseils des médecins.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.