Madagascar: Journée des officiers - Solidarité et valeur de l'armée à l'honneur

Les camps militaires et les institutions de la République ont célébré, hier, la Journée des officiers. La tradition militaire, marquée par le commandement mené par le plus jeune des officiers présent durant la cérémonie, s'est déroulée dans une ambiance de solidarité et de cohésion.

Au palais d'État d'Iavoloha, le président de la République Andry Rajoelina n'a pas manqué d'adresser son message en tant que chef suprême des Forces armées. « Je continuerai à restaurer les valeurs de l'Armée et à aider à rétablir sa dignité ». C'est avec ces propos que le chef de l'Etat a renforcé son engagement de soutenir les Forces armées. Leur mission d'assurer la sécurité et la protection des citoyens et leurs biens a été rappelée.

« Que la fraternité et l'unité règnent entre tous les officiers », indique le Président Andry Rajoelina. La date du 12 janvier est consacrée à la célébration de la Journée des officiers sur le territoire malgache. Toutes les institutions ainsi que les casernes militaires se souviennent de cet événement. La sécurisation des lieux stratégiques, selon le principe, est assurée par des officiers en ce sens qu'ils occupent la direction de sécurité. C'est la raison pour laquelle les chefs d'institution les ont félicités pour la noble mission qui leur est confiée.

A Mahazoarivo, le Premier ministre Christian Ntsay a tenu un rassemblement avec les éléments du palais d'Etat durant laquelle des activités collectives ont eu lieu pour célébrer ensemble la Journée des officiers. De même au Sénat Anosy, au Conseil du Fampihavanana Malagasy à Ampefiloha, la tradition militaire a été respectée.

Cette année, la grande famille des Forces armées a passé la journée des officiers dans le deuil. Le décès du général de brigade aérienne Ellis Radona Ratiarivelo a été évoqué tout au long de la cérémonie.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.