Congo-Brazzaville: FAC - Appel à la discipline pour une meilleure adaptation entre vote anticipé et sécurisation

Discipline et compétence ont été les maîtres mots du chef d'Etat-major général (CEMG) des Forces armées congolaises (FAC), le général de division, Guy Blanchard Okoï, appelant les troupes à être à la hauteur de la tâche pour le scrutin présidentiel de mars 2021 où la Force publique votera par anticipation avant de sécuriser le vote des civils.

Le projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi électorale n°9-2001 du 10 décembre 2001, qui inclut le vote par anticipation des agents de la force publique, connaîtra son application lors de la présidentielle de mars prochain. « Les militaires devraient voter par anticipation et sécuriser l'élection prévue au premier trimestre de cette année. Comme l'a souligné le chef suprême des armées; l'échéance électorale doit se dérouler dans la paix et la sérénité. Notre challenge est là. A tous, toujours et encore, la discipline sera exigée », a déclaré le CEMG à la cérémonie du port d'insignes de grades, comptant pour le premier trimestre 2021, le 12 janvier à Brazzaville.

A cette occasion, plus de deux cents sous-officiers et officiers supérieurs des armées de l'air, de terre, de la gendarmerie et autres ont été promus. Le CEMG les a appelés à s'approprier du prochain statut général des militaires et gendarmes, initié par le ministère de la Défense nationale, tout en ayant la maîtrise du règlement de discipline général dans les armées.

« Bientôt vous parviendront des directives du ministre de tutelle, des instructions du chef d'Etat-major général, les plans d'actions des différents membres du commandement ainsi que les lettres des missions qui encadrent les activités tout au long de l'année 2021 », a fait savoir le général Guy Blanchard Okoï.

En rappel, lors de la présentation, au Parlement, de la loi électorale modifiée qui inclut le vote anticipé de la force publique, le gouvernement indiquait que les militaires, policiers et gendarmes constituent une partie non négligeable du corps électoral. L'expression de leur droit de vote, par anticipation, leur permettra de se consacrer uniquement, le jour du vote général, aux opérations visant à assurer la sécurité des personnes et des biens. Pour sa part, le chef d'Etat-major général a appelé les troupes à accomplir leur devoir pour l'intérêt supérieur de la nation et du peuple congolais.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.