Afrique de l'Ouest: CEDEAO - Les députés discutent du budget 2021

La deuxième session ordinaire de la 5ème législature de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est ouverte ce mercredi 13 janvier 2021 à Abuja au siège de l'Assemblée nationale et prendra fin le mardi prochain.

Cette session budgétaire ouverte via visioconférence en raison des mesures édictées pour riposter contre la pandémie virale, connait la participation des députés des pays membres du parlement de la CEDEAO dont ceux du Togo.

La deuxième session ordinaire de l'année 2020 du parlement de la CEDEAO est consacrée essentiellement à l'étude et l'adoption du projet de budget de l'institution pour le compte de l'année 2021, la planification des activités à mener au cours de l'année et la prestation de serments des nouveaux parlementaires.

Comme indiqué dans l'ordre des activités, les parlementaires de la CEDEAO auront à débattre, à examiner et à adopter plusieurs points à distance. Il s'agit entre autres de la présentation du rapport du président de la Commission de la CEDEAO, sur la mise en œuvre du programme de travail de la Communauté, la présentation en plénière, du projet de Budget consolidé de la Communauté, exercice 2021.

Toutefois, La plénière va également examiner et adopter le projet de rapport de la session extraordinaire virtuelle de juillet 2020 ainsi que le projet de rapport des missions d'observation des élections.

Rappelons que les honorables Aklesso Atcholi (3ème vice-président du parlement de la CEDEAO) et Kounou Nahou Agbandao prennent part à cette session comme représentants du Togo.

T228

Severin A

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.