Togo: Le respect du code de la route n'est pas la priorité

13 Janvier 2021

Les Togolais, il faut le reconnaître, ne sont pas des conducteurs exemplaires. Le respect du code de la route n'est leur priorité.

Comportement identique chez les taxis-motos qui se faufilent dans la circulation mettant en danger la vie de leur passager.

Et l'arrêt au passage piétons ? C'est pour les autres.

Une situation qui représente un danger pour les écoliers. Chaque année des dizaines de jeunes sont renversés par une voiture ou une moto avec parfois des cas très graves.

La prévention routière déplore cette situation. Les nombreuses campagnes d'information ne semblent avoir eu aucun effet.

Des établissements scolaires se mobilisent pour sécuriser les abords.

Des agents chargés de sécuriser les traversées des piétons devant les écoles font leur apparition. Une mission assurée en partie par les élèves du secondaire en Première ou Terminale.

Un piéton a 95% de chance de survie lors d'un choc à 30 km/h, mais seulement 20% à 60 km/h ?

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.