Ile Maurice: Infrastructures routières - Le chantier contesté de La Vigie-La Brasserie-Beaux-Songes ouvre fin février

Après des contestations sur l'allocation du contrat, la première phase de la route La Vigie-La Brasserie-Beaux-Songes pourra enfin sortir de terre.

En effet, selon une source proche du dossier, les travaux débuteront fin février, en attendant que toutes les procédures administratives soient complétées et le site remis à General Construction Co. Ltd (GCC). Si la Link Road débutera à La Vigie et contournera Curepipe, La Marie, Henrietta et Hollyrood jusqu'à Beaux-Songes, la phase I du projet au coût de Rs 570,2 millions, reliera La Vigie à La Marie.

Pour la réalisation de cette route, la Road Development Authority (RDA) a procédé à l'expropriation (compulsory acquisition) de 31 parcelles de terrains pour contourner Curepipe sur 6,2 km. Cinq ponts ainsi que des ponceaux, des drains, passages souterrains, rondspoints et bretelles seront ainsi construits. L'objectif de cette nouvelle route à quatre voies est de réduire le temps de trajet entre l'Ouest, le Centre et le Sud, dont celui entre Rivière-Noire et l'autoroute M1. Il s'agit aussi de réduire le coût de la congestion routière avec l'amélioration de la connectivité entre Quatre-Bornes, Vacoas et Curepipe. La seconde phase, qui sera construite après, débutera à La Marie et rejoindra la route Palma et le rond-point de Beaux-Songes sur une distance de 9,2 km. 28 parcelles de terrains seront expropriées pour cette partie des travaux.

Les procédures d'allocation du contrat pour la construction de la phase I ont été contestées par la compagnie chinoise Sinohydro Corporation Ltd (SCL). Lors de l'appel d'offres international, neuf soumissionnaires s'étaient manifestés. L'exercice de préqualification, qui a pris fin le 18 mars 2020, en avait retenu six, dont le constructeur chinois. Suivant une évaluation du Bid Evaluation Committee (BEC) du Central Procurement Board (CPB), une décision avait été prise de ne pas initier un autre appel d'offres vu que les offres des soumissionnaires étaient au-dessus de 15 %. Du coup, le CPB a initié une négociation et GCC a décroché le contrat.

Non satisfait, le constructeur chinois a contesté la décision du CPB sur plusieurs points. Parmi eux, SCL étant le soumissionnaire le plus bas, aurait dû avoir fait l'objet de négociations avec la RDA. Le CPB n'aurait aussi pas bien agi en entamant des négociations avec le second soumissionnaire. Idem pour la RDA, qui a annulé les négociations avec SCL sans en informer ce dernier. L'un des arguments de la RDA, était que l'article 40 (2A) de la Public Procurement Act stipule clairement que les négociations peuvent être menées avec «un soumissionnaire retenu et les autres». Du coup, les négociations pouvaient être envisagées avec SCL et le prochain soumissionnaire avec l'offre la plus basse.

Le 3 décembre 2020, SCL, représenté par Mes Neil Pillay et P. Ramdhian sous les instructions de Me Preetam Duncoomar Lallah, avoué, a saisi l'Independent Review Panel (IRP). Après avoir entendu les deux parties, l'IRP, représenté par le président par intérim Me Hunchun Gunesh et ses deux assesseurs Me Karim Namdarkhan et R. Mungra, a donné gain de cause à la RDA. L'organisme était représenté par Me Geereesha Topsy-Sonoo, Parliamentary Counsel, Me Odile Ombrasine, Principal State Counsel, et Me Kamlesh Domah, Ag Senior State Counsel.

La route de Trois Mamelles réhabilitée

Finis les nids-de-poule et les crevasses. La route reliant Hollyrood, en passant par le cimetière Trois-Mamelles, à Beaux-Songes/Pierrefonds sera enfin réhabilitée. En effet, la décision a été prise de remettre à niveau cette route fréquemment utilisée comme raccourci pour rallier les régions de l'Ouest. Ainsi, depuis lundi, la National Development Unit a pris en main les réparations de cette route au coût d'environ Rs 30 millions, dont les travaux seront scindés en deux phases. Le contrat a été alloué à Super Builders la semaine dernière et, selon le calendrier des travaux, la phase I prendra fin en février et la phase 2 dans quelques mois. De nombreux automobilistes se sont plaints de l'état déplorable de cette route, et les PPS Gilbert Bablee et Prakash Ramchurrun ont donc fait une requête pour qu'elle soit réhabilitée.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.