Mali: Trois casques bleus ivoiriens tués dans une attaque jihadiste près de Tombouctou

Casques bleus ivoiriens

Trois casques bleus ivoiriens de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) ont été tués ce mercredi 13 janvier dans dans une attaque jihadiste contre leur convoi, a indiqué un responsable de la Minusma sous le couvert de l'anonymat.

La mort de trois casques bleus ivoiriens dans une attaque jihadiste a été confirmée par un responsable des services de sécurité maliens. Un premier bilan donné par le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric avait auparavant fait état d'un mort et de sept blessés.

L'attaque est survenue au nord de Bambara Maoudé, sur l'axe entre Douentza (centre) et Tombouctou (nord-ouest), dans une région qui est l'un des foyers de la violence polymorphe qui ensanglante le Sahel. « Au cours d'une opération de sécurité, une compagnie de la Minusma a heurté (...) des engins explosifs improvisés (IED) avant d'être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés », a dit la Minusma dans un communiqué.

La riposte des casques bleus a poussé les assaillants à fuir. « Les rapports préliminaires indiquent cependant que suite à cette attaque, trois casques bleus sont décédés et six autres ont été blessés », a-t-elle indiqué.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.