Cote d'Ivoire: Candidatures RHDP aux législatives du 06 Mars 2021 - Comment vont se faire les choix définitifs

13 Janvier 2021

Acte II. Après la réception des dossiers au niveau des coordinations régionales, le RHDP est passé à une autre étape du processus de désignation de ses candidats pour les élections législatives du 6 mars prochain. Celle du dépôt desdits dossiers par les coordinations régionales à la direction du parti houphouëtiste.

« Les derniers dossiers doivent être déposés aujourd'hui (hier, ndlr). Les coordinations régionales avaient en charge, dans un premier temps, de faire un arbitrage local, avant de reverser les dossiers à la direction du parti », informe un militant en service au QG de campagne du RHDP.

Toute la journée d'hier, les agents commis à la réception des dossiers ont été débordés. Le processus prévoit dans cette seconde phase l'entrée en jeu de la haute direction du parti. Qui aura pour mission d'éplucher les dossiers, région par région. Et c'est là que tout se joue.

En effet, la haute direction du parti reçoit dans un premier temps les différents coordonnateurs régionaux qui ont conduit, chacun à son niveau fait, les premiers arbitrages fait le point de ses propositions.

Ces propositions sont mises sur la table avec la latitude donnée au coordinateur régional de faire un résumé du processus au niveau local, d'exposer les éventuelles difficultés rencontrées et surtout justifier les choix, s'ils ont été faits. Dans ce cas, on parle de consensus à la base.

Mais pour autant, la haute direction ne donne pas immédiatement son quitus. Elle cherche à savoir si le choix n'a pas fait l'objet de contestation au niveau de la base, sur les réseaux sociaux ou dans la presse. Et surtout, si politiquement ce choix est correct, avant de donner son accord qui n'est toujours pas définitif.

Le dernier mot revenant au président du parti. Quand il n'y a pas consensus, le processus est plus délicat. Ici, la haute direction fait un arbitrage entre les différents candidats à qui il est demandé de trouver un consensus en leur sein. S'il y a des difficultés, la haute direction prend le soin de rapprocher les positions avant de trancher.

Un choix qui, comme le premier cas, n'est pas définitif. Le dernier mot incombant toujours au président du parti. Il y a un autre cas, où pour des raisons politiques, mais aussi pour une question de genre, la direction est obligée de trancher dans le vif. Par exemple, les localités à trois sièges qui ne présenteront pas de femmes se verront obliger de revoir leur copie.

Surtout que dès le départ, il a été décidé qu'il y ait au moins une femme dans toutes les circonscriptions électorales de trois sièges. Il y aussi le cas spécifique des députés sortants.

Dans un premier temps, nos sources informent qu'il a été décidé qu'ils soient reconduits d'office, à l'exception de certains ayant commis des manquements graves.

Une chose est certaine, la haute direction se donne jusqu'à la fin de la semaine pour communiquer sa liste définitive. En attendant, personne ne peut avec certitude dire qu'il est le candidat du RHDP.

Il est vrai que sur les réseaux sociaux ou dans la presse, des cadres se présentent comme tel. Leurs déclarations ne doivent pas être prises en compte. Car la seule décision qui va compter, est celle qui sera prise par le président du parti et communiquée aux militants par voie de presse.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.