Cote d'Ivoire: Fonds de soutien aux PME - Le taux d'utilisation de 93,3% enregistré sur le budget 2020

13 Janvier 2021

Les ressources du Fonds de Soutien aux PME (FSPME) ont été utilisées à hauteur de 37,32 milliards contre une dotation budgétaire de 40 milliards en 2020, soit un taux d'utilisation du budget 2020 de 93,3%.

Tel est le point des opérations de ce fonds de soutien, à la date du 18 décembre 2020. Selon le ministère de l'Economie et des Finances, ce sont 528 Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui ont bénéficié de prêts directs du FSPME à cette date, pour un montant global de 23,32 milliards de FCFA.

En dehors de ce fonds initié dans le cadre de la riposte économique et financière contre l'impact de la pandémie à coronavirus sur les entreprises, le gouvernement a mis à la disposition du Fonds de Garantie des PME (FGPME) 10 milliards de FCFA pour garantir les prêts bancaires au profit des PME.

Par ailleurs, une ligne de refinancement de 4 milliards de FCFA a été mise en place au profit de la COOPEC, pour le refinancement des microcrédits des PME.

Au-delà des PME, ce sont toutes les entreprises qui ont bénéficié des appuis du gouvernement pour faire face aux effets néfastes de la Covid-19.

Aussi, dans le cadre du développement et de la compétitivité des entreprises, l'Etat entend renforcer le dialogue publicprivé en poursuivant les opérations des différents fonds de soutien mis en place pour le secteur privé.

Ainsi, il est prévu au budget 2021, le montant de 110 milliards de FCFA destinés à abonder le FSPME et le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE).

Dans la même veine, un plan de relance post-Covid-19 est en cours d'élaboration en vue de soutenir la reprise de l'activité économique. Une séance de travail s'est tenue le 23 décembre 2020, avec la CGECI, la Chambre de Commerce et d'Industrie et la FIPME pour prendre en compte les préoccupations des acteurs du secteur privé.

Toujours dans le cadre du dialogue public-privé, une réunion du Comité technique de concertation s'est tenue le jeudi 7 janvier 2021, au cours de laquelle plusieurs sujets ont été abordés.

Les échanges ont porté, entre autres, sur la rationalisation de la parafiscalité, l'intégration des organisations des PME aux cadres paritaires avec les Douanes, le mécanisme de suivi de l'accès des PME aux marchés publics.

Au titre des dossiers à traiter avec diligence, l'on note l'adoption d'un cadre règlementaire adapté sur le crowdfunding en collaboration avec les faitières de PME ; la mise en place d'une procédure de paiement accélérée dédiée aux PME et d'un comité paritaire de suivi de paiements des dettes des PME.

De même que la transmission d'un document par le Syndicat des médecins privés sur les observations du ministère de la Santé portant sur la problématique de l'encadrement du secteur privé de la santé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.