Burkina Faso: Office national d'identification - Pour plus de célérité dans la délivrance des cartes d'identité

13 Janvier 2021

La direction générale de l'Office national d'identification (ONI) a organisé une rencontre d'échanges avec les Agents collecteurs photographes (ACP) et ceux des Centres de traitement intermédiaire des données (CTID), le mercredi 13 janvier 2021, à Ouagadougou.

L'Office national d'identification (ONI) débute la nouvelle année par une rencontre avec ses collaborateurs. Le mercredi 13 janvier 2021, à Ouagadougou, la direction générale de la structure a échangé avec les Agents collecteurs photographes (ACP) et ceux des Centres de traitement intermédiaire des données (CTID), dans le cadre de son programme d'activités de l'année. Le Directeur général (DG) de l'ONI, Kayaba Aristide Béré a, d'emblée, rappelé qu'en 2020, l'office a franchi le cap de plus de deux millions de cartes d'identité délivrées. Pour 2021, a-t-il poursuivi, dans la même dynamique, l'ONI entend donner le top de départ de ses opérations à Ouagadougou (province du Kadiogo) comprenant 35 sites disséminés sur l'ensemble des 12 arrondissements. « A cela s'ajoutent les autres sites situés dans les communes rurales », a-t-il indiqué.

En raison de l'insécurité, de l'importance de la Carte nationale d'identité burkinabè (CNIB) pour la liberté de circulation et les actes civils des citoyens et de la nécessité de réviser les procédures et les manières de faire, la CNIB doit être délivrée en toute fluidité, a expliqué M. Béré. C'est pourquoi, a-t-il laissé entendre que cette rencontre est organisée pour permettre aux participants de repartir avec des instructions très claires et précises pour que le citoyen soit satisfait et que le service public de l'identification soit amélioré. « Nous avons débuté avec des publics-cibles : les retraités, les élèves et les couches défavorisées. Aujourd'hui, nous entamons un processus beaucoup plus institutionnel de déconcentration et de proximité avec les citoyens », a précisé Kayaba Aristide Béré.

Il en veut pour preuve, la création de l'antenne régionale de Fada N'Gourma pour que l'ensemble des populations des régions de l'Est et du Centre-Est voient leurs CNIB délivrées à partir de Fada.

Des antennes régionales en vue

Dans les jours à venir, a assuré le DG de l'ONI, les antennes régionales de Kaya, Dédougou, Gaoua et de Ouahigouya seront ouvertes dans le but de décongestionner les grands centres de production de Ouagadougou et de Bob-Dioulasso pour que les populations reçoivent leurs cartes d'identité en toute sérénité.

« Nous n'avons pas intrinsèquement un problème de production lorsque les données arrivent à l'ONI. Mais, il y a un temps assez fou qui est mis entre les 374 points disséminés sur le territoire national et les centres de production d'où l'idée de déconcentrer ces centres pour qu'ils soient plus proches des Centres de collecte de données (CCD)», a confié le directeur général de l'ONI. Selon le directeur de production de l'ONI, Amidou Enoch Sorgho, la rencontre va permettre aux ACP et aux agents des CTID d'être mieux outillés pour relever les défis de l'année 2021.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.