Sénégal: Dr. Mamadou Ndiaye - «il nous faut débourser entre 88 et 1697 milliards FCFA pour vacciner tous les Sénégalais»

13 Janvier 2021

Le Directeur de la prévention au ministère de la Santé et de l'Action sociale a livré, mercredi, des chiffres sur le prix des vaccins déjà annoncés à travers le monde. Joint par « Lesoleil.sn », Docteur El Hadj Mamadou Ndiaye explique, par exemple, que pour vacciner les personnes les plus vulnérables qui représentent environ 20% de la population sénégalaise, notre pays devra débourser une rondelette somme de 19,7 milliards de francs CFA, s'il opte pour le vaccin le moins cher, contre 377 milliards de francs CFA pour le produit le plus coûteux.

« Maintenant, poursuit le porte-parole du ministère de la Santé et de l'Action sociale, si le Sénégal envisage d'y ajouter les 80% restant, c'est-à-dire les moins vulnérables, il lui faut 1697 milliards de francs CFA, si on choisit le vaccin le plus cher et si on prend le moins cher, il faudra débourser 88 milliards de francs CFA ».

Dr. Ndiaye, qui rappelle, dans la foulée, qu'une personne peut prendre jusqu'à 2 doses dans le mois, soutient qu'actuellement « une dose du vaccin Pfizer coûte 20 dollars (10700 FCFA), pour Moderna, c'est 37 dollars (20 000 FCFA). L'AstraZeneca, qui est le moins cher sur le marché, coûte 4 dollars (2 150 FCFA). Le vaccin chinois Sinopharm, qui est le plus cher, revient à 72 dollars (38 800 FCFA) et celui russe, Spoutnik V, vaut 20 dollars (10 700 FCFA), la dose ».

« Ce ne sont pas des prix fixes, cela peut varier à tout moment », précise l'expert en vaccinologie Pratique, qui ajoute que « quand on parle de vaccin, il ne s'agit pas uniquement du liquide. Il faut aussi prendre en compte l'aiguille, la seringue, la boîte de sécurité ».

Le Directeur de la prévention reconnaît que « c'est très cher, mais la santé n'a pas de prix ». Salla GUEYE

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.