Afrique: L'Angola et Cuba analysent la coopération dans le domaine de l'éducation

Luanda — La coopération entre l'Angola et Cuba, dans le secteur de l'éducation, a été abordée, ce mercredi, par les ministres de l'Angola, Luísa Grilo, et de Cuba, Ena Elsa Velázquez.

La réunion, qui s'est tenue par vidéoconférence, a traité de divers aspects de la coopération cubaine dans le secteur de l'éducation, se traduisant par la relation contractuelle entre le ministère de l'Éducation et la société ANTEX, chargée d'envoyer des spécialistes enseigner dans les instituts techniques et polytechniques d'Angola.

Cependant, Luísa Grilo a souligné que, pour le moment, l'orientation était de réduire le nombre d'enseignants cubains en Angola. La nouvelle stratégie implique la formation de formateurs angolais, a-t-elle renchéri.

Selon la ministre angolaise, depuis 2018, le ministère de l'Éducation a progressivement réduit le contingent d'enseignants cubains et en revanche a réalisé des appels d'offres pour les citoyens angolais, dans les volets technique, technologique et pratique, prévoyant le remplacement des spécialistes cubains en Angola.

À son tour, la ministre cubaine de l'Éducation, Ena Elsa Velázquez, a déclaré que son pays avait une longue histoire avec l'Angola dans le domaine de l'éducation et comprend que le scénario actuel ne permet pas à cette coopération d'évoluer.

Elle a rappelé que Cuba avait aidé à former et à alphabétiser plus de trois millions d'Angolais.

La réunion, qui s'est tenue par vidéoconférence, a traité de divers aspects de la coopération cubaine dans le secteur de l'éducation, se traduisant par la relation contractuelle entre le ministère de l'Éducation et la société ANTEX, chargée d'envoyer des spécialistes enseigner dans les instituts techniques et polytechniques d'Angola.

Cependant, Luísa Grilo a souligné que, pour le moment, l'orientation était de réduire le nombre d'enseignants cubains en Angola. La nouvelle stratégie implique la formation de formateurs angolais, a-t-elle renchéri.

Selon la ministre angolaise, depuis 2018, le ministère de l'Éducation a progressivement réduit le contingent d'enseignants cubains et en revanche a réalisé des appels d'offres pour les citoyens angolais, dans les volets technique, technologique et pratique, prévoyant le remplacement des spécialistes cubains en Angola.

À son tour, la ministre cubaine de l'Éducation, Ena Elsa Velázquez, a déclaré que son pays avait une longue histoire avec l'Angola dans le domaine de l'éducation et comprend que le scénario actuel ne permet pas à cette coopération d'évoluer.

Elle a rappelé que Cuba avait aidé à former et à alphabétiser plus de trois millions d'Angolais.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.