Afrique: Restitution des résultats de la collecte des données en Sciences, Technologie et Innovation (STI) au Gabon

14 Janvier 2021

L'UNESCO a tenu, ce mercredi 13 janvier 2021, un atelier de restitution en ligne des résultats de la collecte des données en vue de la formulation de la politique de la recherche en Sciences, Technologie et Innovation (STI) au Gabon.

Dans l'optique d'aider le gouvernement gabonais à formuler des instruments de politiques en matière de science, de technologie et d'innovation, l'UNESCO a lancé une initiative de collecte de données visant à faire l'analyse de l'état des lieux du développement et de l'implication de la science, la technologie et l'innovation dans le processus de développement stratégique en temps de crise sanitaire au Gabon.

L'objectif de cette étude était principalement d'évaluer la participation des différentes institutions concernées par la problématique des Sciences, Technologies et Innovations (STI) aux activités liées à la covid-19, le cas échéant les limites et contraintes que l'exécution de ces activités pose dans le contexte de la pandémie de Covid-19. L'atelier a réuni les responsables des institutions de recherche et d'enseignement supérieur concernés par la problématique des STI et engagés dans la lutte contre le Covid-19.

Dans son mot de bienvenu, le Directeur du Bureau régionale à Yaoundé pour l'Afrique centrale et Représentant de l'UNESCO auprès du Gabon, Monsieur Salah Khaled, a tenu tout d'abord à remercier les participants pour leur disponibilité à cet atelier et a souligné que « investir en science n'est plus une option mais une obligation pour notre développement socioéconomique. » En suite s'en est suivi, la présentation de ladite étude.

Présenté par Dr Obono Mba Anasthasie ép. Essono Mvé, Docteur-Ingénieure en techno- Pédagogique, l'étude révèle que le Gabon présente des capacités institutionnelles insuffisantes pour développer et soutenir les STI. L'autre défi du développement des STI est le manque de données exactes et fiables permettant de fixer les objectifs des stratégies et politiques en la matière.

A mesure que les politiques des sciences, technologie et d'innovation gagnent en importance, les instruments s'y rapportant se multiplient, si bien qu'il n'est pas rare que les pouvoirs publics les combinent pour réaliser un objectif donné. Il est dès lors essentiel que le Gabon en disposent s'il veut développer son économie par une approche axée sur les sciences, la technologie et l'innovation (STI).

Pour permettre au Gabon de réussir ce pari, un appui de la coopération internationale sera nécessaire. Cet appui est attendu dans la mise à disposition d'expertises nationales et internationales, ledit appui couvrant les dépenses de consultants et d'experts, l'organisation des ateliers, réunions et séminaires ainsi que les autres dépenses liées au processus.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.