Congo-Brazzaville: Santé - Création d'une réserve d'urgence mondiale de vaccin contre Ebola

L'Alliance des vaccins Gavi, a annoncé qu'une réserve d'urgence mondiale de vaccin contre le virus Ebola sera créée pour répondre rapidement à de futures épidémies.

Les pays à faibles ou moyens revenus pourront accéder gratuitement à la réserve, a indiqué l'organisation internationale basée à Genève. Ces pays bénéficieront aussi d'un soutien pour les coûts opérationnels de l'organisation d'un programme de vaccination. Il est envisagé de créer une réserve d'urgence mondiale de 500 000 doses contre le virus. Il s'agit de répondre rapidement à de futures épidémies, a annoncé l'Alliance des vaccins Gavi. Le Gavi s'est donné quelques années pour constituer le stock de 500 000 doses. « En créant ce stock de doses de vaccin contre Ebola, accessibles à tous les pays, nous pouvons contribuer à prévenir des décès et mettre fin rapidement à des épidémies à l'avenir », a déclaré le directeur général de Gavi, Seth Berkley.

La ville de Bâle, en Suisse, servira de lieu de stockage des doses. Il est aussi prévu de faire bénéficier à ces pays d'un soutien pour les coûts opérationnels de l'organisation d'un programme de vaccination. Grâce au partenariat entre les secteurs public et privé, plus de la moitié des enfants de la planète ont été immunisés contre des maladies parmi les plus meurtrières. Plus de 300 000 habitants du Nord Kivu et de l'Ituri, en RD Congo, ont été vaccinés au cours des épidémies d'Ebola. Cette campagne de vaccination a mis fin en juin 2020 à deux années de crise. Le développement du vaccin contre Ebola a été accéléré, après l'épidémie, dont le début date de décembre 2013, en Guinée et s'était propagée au Liberia en Sierra Leone.

L'épidémie d'Ebola avait fait plus de 11 300 morts sur près de 29 000 cas enregistrés, selon l'Organisation mondiale de la Santé(OMS) qui avait déclaré la fin de cette épidémie en mars 2016.

La mise au point rapide de ce vaccin, dans le cadre d'accords entre Gavi et le fabriquant, a "créé un précédent pour le développement et la production accélérées de vaccins contre la Covid-19", a souligné Seth Berkley. Le stock de vaccins contre Ebola comprendra des doses produites par la société pharmaceutique américaine Merck. La livraison de ces doses est financée à hauteur de 20 millions de dollars par l'Agence des Etats-Unis pour le développement international. Le taux de mortalité d'Ebola est d'environ 50%, mais peut atteindre 90% des personnes contaminées lors de certaines épidémies, selon l'OMS. La maladie se manifeste par une fièvre et des douleurs musculaires suivies de nausées et de diarrhée, d'éruptions cutanées, d'hémorragies internes et externes et d'une défaillance rénale.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.