Madagascar: Épidémie de coronavirus - Renforcement des mesures sanitaires

Le respect des gestes barrières est impératif. Les contrevenants sont soumis à des travaux d'intérêt général.

Antananarivo est en alerte. « Portez vos masques! »: ces mots d'ordre se répandent un peu partout dans la capitale, ces derniers jours. La propagation du virus doit être freinée, le plus vite possible. Les mesures sanitaires doivent être appliquées si on veut éviter le reconfinement qui plane avec la hausse des cas, surtout dans la région d'Analamanga. Les forces de l'ordre ne badinent pas avec les instructions sur le respect des gestes barrières, énoncées par le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, mardi. Les individus qui refusent d'obtempérer sont soumis à des travaux d'intérêt général.

La Police nationale a sanctionné près de mille trois cents personnes dans la ville d'Antananarivo, mardi et mercredi. Elles ont nettoyé des rues, des trottoirs, des jardins publics. D'autres corps des forces de l'ordre n'ont pas hésité à appliquer des sanctions plus sévères à l'encontre des individus qui ne portent pas de masque ou ceux qui ne le portent pas convenablement. Ils ont nettoyé des canaux d'évacuation d'eau, avec leur belle chemise et leur pantalon.

La commune urbaine d'Antananarivo (CUA ) annonce, par ailleurs, le contrôle des gestes barrières chez les transporteurs de la zone urbaine.

Aucune mesure restrictive

« L'usage des strapontins n'est pas accepté. Les transporteurs ne sont pas autorisés à transporter des passagers debout. Ils doivent utiliser des gels désinfectants et leurs passagers doivent porter un masque. Le receveur doit porter un masque et une visière. Ceux qui bafouent ces règles seront sanctionnés », indique le commissaire Vigor Bemanana, directeur du Transport et de la mobilité urbaine.

A part ces mesures sanitaires, aucune mesure restrictive n'a été prise. « Ces gestes barrières peuvent remplacer les vaccins s'ils sont bien respectés », indique un médecin. Une autre source de souligner que la reprise des mesures restrictives sera inévitable, si les nouveaux porteurs du virus continuent à augmenter. En tout cas, le regain de la maladie à coronavirus n'a pas été discuté au conseil des ministres du 13 janvier.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.