Egypte: L'Egypte signe un mémorandum d'entente avec Siemens pour le projet du TGV

L'Autorité nationale du métro et le groupe allemand Siemens ont signé jeudi 14 janvier 2021, en présence du premier ministre Moustafa Madbouly, un mémorandum d'entente pour la mise en œuvre du système intégré du TGV en Egypte qui couvrira une distance de 1000 km et qui coûtera 360 milliards de livres.

Les deux parties sont convenues de l'amorce immédiate de la construction du segment de l'itinéraire du TGV qui reliera la ville d'Al-Ain al-Sokhna à New Alamein, en passant par la nouvelle capitale administrative.

Etaient présents à la cérémonie de signature le ministre du Transport, Kamel el-Wazir, le PDG de Siemens, Josef (Joe) Kaeser et son vice-président Roland Busch.

Ce mémorandum est intervenu après de longues négociations, clôturées par l'entretien des représentants du groupe allemand avec le président Abdel Fattah Al-Sissi qui se sont accordés sur d'excellentes conditions pour l'exécution du projet, conformément aux meilleures normes mondiales en la matière, a fait savoir M. El-Wazir.

Le tronçon qui reliera Al-Ain Al-Sokhna à New Alamein, en passant par la capitale administrative, la Cité du 6 octobre, la gare d'Alexandrie et la ville de Borg el-Arab, sera d'une longueur de 460km et comprendra 15 stations; le TGV roulera à une vitesse de 250 km/h et contribuera à raccorder la nouvelle capitale administrative et les nouvelles villes au réseau des chemins de fer pour faciliter la circulation des individus et des marchandises via un mode de transport rapide, moderne et sûr, a-t-il dit.

M. Kaeser a pour sa part salué les relations distinguées entre l'Allemagne et l'Egypte et affirmé que les négociations positives entre les deux bords avaient débouché sur la signature de l'accord final.

Ce projet doit être achevé dans deux ans, à compter de l'entrée en vigueur de l'accord signé avec Siemens.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.