Congo-Brazzaville: Examens d'Etat 2021 - L'évaluation pratique de l'éducation physique se dessine

Les cours pratiques d'éducation physique et sportive (EPS) sont dispensés dans les établissements scolaires. Ce qui conduira logiquement à une évaluation pratique aux examens d'Etat, cette année, en tenant compte de la situation de la pandémie de Covid-19.

« Cette année, l'évaluation de l' épreuve d'EPS sera pratique aux examens d'Etat si les données de la pandémie de Covid-19 ne changent pas en mal », a indiqué une source au ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation.

Depuis le début de la rentrée scolaire, en effet, les cours pratiques d'éducation physique sont dispensés de sorte que l'évaluation se fasse de façon pratique pour les élèves valides, contrairement à l'année passée.

Lors des sessions 2020 des examens d'Etat, l'évaluation de cette discipline s'est faite à l'écrit, suite à une décision du gouvernement, afin d'éviter la propagation du coronavirus en milieu scolaire. Cette décision n'avait pas fait l'unanimité. Au nombre des acteurs de l'éducation qui se sont opposés à ce choix, figure l'Association des parents d'élèves et étudiants du Congo qui estimait qu'un apprenant devrait être évalué sur les matières préalablement enseignés et que les épreuves écrites d'EPS sont exclusivement réservées aux candidats inaptes.

Par ailleurs, dans le même sens, des langues se sont déliées sur le fait que l'évaluation de l'EPS se fait de façon individuelle : le saut en hauteur ou en longueur, les enchaînements de gymnastique et bien d'autres exercices ne se font pas collectivement.

Pour l'heure, les cours pratiques d'EPS se poursuivent pour une évaluation pratique aux examens d'Etat. Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19, le dépistage vient d'être lancé dans les établissements scolaires de Brazzaville et Pointe-Noire. L'opération va s'étendre vers d'autres localités du pays, à en croire le ministère en charge de la Santé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.