Cameroun: « Madame... Monsieur » - Scènes de ménage à l'écran

La saison 2 de cette série produite par Ebenezer Kepombia et diffusée sur A+ est en gestation, alors que la première fait un carton.

Serviette aux hanches et le corps couvert de savon, Monsieur Ewane sort de la douche. Sophie Ewane, son épouse vient de couper le robinet. « Attends, tu as arrêté le compteur sachant que j'étais en train de prendre mon bain ? », demande-t-il. « Oui. Tu dois apprendre à faire l'économie, Monsieur. C'est moi qui paie les factures. Et depuis un temps j'ai constaté que chaque mois ça augmente. Je suis fatiguée », martèle la dame. C'est le début d'une discussion houleuse. L'épisode « Quand la femme paie les factures dans une maison, voilà le résultat », porte bien son nom. Il décrit le quotidien des foyers dans lesquels, la femme porte le pantalon. C'est un aperçu d'histoires de couple proposées dans la série « Madame... Monsieur », diffusée depuis octobre dernier sur A+.

A peine sortie, la nouvelle production d'Ebenezer Kepombia (Mitoumba) n'a pas laissé indifférent. La série est une retranscription de la vie quotidienne des ménages camerounais, voire africains, mêlant à la fois amour, jalousie et humour, le tout exécuté par des acteurs triés sur le volet. Rachel Nkontieu et Eshu Rigo sont Madame et Monsieur Mbarga. Julia Samantha Edima et Herve Nguetchouang jouent le rôle du couple parfait en tant que Madame et Monsieur Ebanda. Muriel Blanche et Daniel Nsang forment le couple Piwolé. Emy Dany Bassong et Joel Patrick Oyono, constituent le couple Ewane fragilisée par la « tchiza » incarnée par Noëlle Kenmoe. Sans toutefois oublier Waffo et Éliane qui n'arrêtent pas de se disputer pour la légalisation de leur union et Hortavie Mpondo (Alice), qui est la dernière née de la famille Mbarga. A chaque épisode, une histoire captivante. C'est le cas dans « L'argent de la femme », « Chacune son type de belle-maman », « La jeunesse de nos jours » ou encore « Mr Piwole, le téléphone est privé ». Cet épisode fait partie des 52 de la saison 1 de « Madame... Monsieur. » Comme l'explique Ebenezer Kepombia, la série vise à « raffermir la relation entre un mari et son épouse. Alors, comment ces personnes ayant reçu une éducation différente parviennent-elles à surmonter leurs différences pour mener une vie de couple harmonieuse ? C'est la problématique de cette production. » La saison 2 est déjà dans le pipe.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.