Cote d'Ivoire: Affaire «un enseignant de l'ENS fabricant de faux documents» - Le concerné Camara Hermann, blanchi par la justice

14 Janvier 2021

L'enseignant-chercheur ivoirien Camara Fanthaha Hermann poursuivi devant le parquet d'Abidjan pour fabrication de faux documents à l'aide d'équipements dont il disposerait, selon des informations recueillies, a été blanchi par la justice.

Le vendredi 8 janvier 2021, le concerné a présenté à la rédaction de Fratmat.info, dans ses locaux à Abidjan-Adjamé, une copie du casier judiciaire délivré par le Tribunal de première instance de Gagnoa, où il est né.

Sur ledit document, en date du 4 décembre 2020, signé du substitut du procureur de Gagnoa, Vamy Juvenal et de l'attaché des greffes et parquets, Me Adou Sanhou Noël, nul part il est mentionné que Camara Fanthaha Hermann a été condamné.

Selon les faits qui avaient été relayés, l'enseignant, alors propriétaire de six minicars de transport en commun communément appelés « Gbaka » était accusé de se servir d'un équipement informatique pour confectionner de faux documents pour ses véhicules, en lieu et place des pièces afférentes à leur activité. Ces engins circulaient ainsi pour la plupart sur la ligne Bingerville-Adjamé sans que les conducteurs ne soient inquiétés.

Camara Fanthaha Hermann est enseignant-chercheur à la prestigieuse École normale supérieure (Ens) d'Abidjan. Une école qui forme les enseignants du secondaire en Côte d'Ivoire.

Selon lui, le procès concernant cette affaire s'était déroulé en décembre 2015 au Tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.