Maroc: Consulat US à Dakhla, une expression concrète de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara (journal nord-macédonien)

Skopje — L'inauguration prévue d'un consulat américain à Dakhla et la visite à Laayoune et Dakhla d'une délégation US de haut niveau constituent une nouvelle illustration et une expression concrète de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, a affirmé le journal nord- macédonien "MKD".

Le récent déplacement à Dakhla de cette délégation américaine de haut niveau conduite par le sous-Secrétaire d'Etat en charge des questions du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, David Schenker, est l'un des fruits de l'entretien téléphonique, le 10 décembre dernier, entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Donald Trump qui avait annoncé promulgation d'un décret présidentiel portant sur la décision des États-Unis de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume sur l'ensemble de la région du Sahara marocain, ajoute le journal.

" A titre de première concrétisation de leur initiative souveraine, les États-Unis d'Amérique ont décidé l'ouverture d'un consulat à Dakhla à vocation essentiellement économique, en vue d'encourager les investissements américains et de contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud, ajoute la publication.

Le journal relève que M. Schenker a souligné lors d'un point de presse durant cette visite que les développements récents qu'ont connus les relations entre les Etats-Unis et le Royaume "ont été rendus possibles grâce au leadership de SM le Roi Mohammed VI dans la promotion d'un agenda de réforme audacieux et de grande envergure au cours des deux dernières décennies".

Le responsable américain, note le journal, s'est également félicité du "soutien continu et précieux" de SM le Roi sur des questions d'intérêt commun tels que la paix au Moyen-Orient, la stabilité et le développement en Afrique, ainsi que la sécurité régionale.

Le quotidien nord-macédonien relève aussi que M. Schenker a souligné que les États-Unis sont déterminés à approfondir et à renforcer les liens avec le peuple marocain à la faveur de la promotion des relations commerciales, des échanges culturels, en plus de celles au plan gouvernemental.

Au volet économique, le responsable américain a fait observer que le Royaume est le seul pays d'Afrique avec lequel les Etats-Unis ont signé un accord de libre-échange, faisant savoir que les exportations marocaines vers les États-Unis ont plus que doublé depuis l'entrée en vigueur de ce pacte en 2006, et que la valeur du commerce bilatéral pour cette période a quintuplé, poursuit le journal.

La publication ajoute que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a pour sa part fait savoir que la Société américaine de financement du développement international (DFC) ouvrira une antenne dans la ville de Dakhla qui servira de point de départ de toutes ses opérations vers le continent africain.

Fin décembre dernier, la Société américaine de financement du développement international avait annoncé des initiatives visant à mobiliser 5 milliards de dollars d'investissement au Maroc et dans la région, relève "MKD".

Cette initiative vient confirmer la vocation de Dakhla en tant que point de liaison entre l'Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne et un pôle économique majeur, dans le cadre du modèle de développement des provinces du sud, a indiqué M. Bourita, cité par le journal.

Le ministre a noté que cette position claire des Etats-Unis, ainsi que d'autres pays amis, vient conforter la confiance du Maroc dans la légitimité de sa cause nationale, rappelant la décision US de reconnaître la pleine souveraineté du Royaume sur l'ensemble de son Sahara, ajoute le quotidien.

Après avoir indiqué que M. Bourita a relevé que le consulat américain sera bientôt inauguré, le journal fait observer que le ministre a souligné que l'ouverture de cette antenne diplomatique est une expression de la volonté des États-Unis de développer des relations commerciales et humanitaires avec le Royaume.

Fort du soutien des pays amis, le Maroc reste attaché au processus onusien et au cessez-le-feu, a dit M. Bourita qui a réitéré l'engagement du Royaume en faveur d'une solution définie à ce conflit régional, dans le cadre de plan de l'autonomie sous souveraineté marocaine, note la publication.

"MKD" s'est fait l'écho aussi des propos de l'ambassadeur américain à Rabat, David Fischer qui a noté que le gouvernement américain a déjà franchi une étape dans l'établissement d'une antenne diplomatique à Dakhla, en ouvrant un consulat virtuel.

Le journal rappelle que le 24 décembre, le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait annoncé la mise en place "d'un Poste de Présence Virtuelle" (PPV), une première étape importante dans le processus de création d'une nouvelle mission diplomatique américaine.

Le PPV, ajoute le journal, fournit d'importantes informations sur les services consulaires, les opportunités pour les échanges culturels et les annonces du gouvernement des États-Unis concernant les nouveaux programmes visant à promouvoir les investissements économiques et commerciaux dans la région.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.