Angola: La dépouille mortelle de Ludy Kissasunda déjà à Luanda

Luanda — La dépouille mortelle du nationaliste angolais Ludy Kissasunda, décédé la semaine dernière au Portugal, est arrivée jeudi à Luanda.

Les restes mortels de Ludy Kissasunda ont été accueillis avec les honneurs militaires au terminal militaire de l'aéroport international 4 de Fevereiro, avant de se rendre à sa résidence.

Le leader et militant historique du MPLA a rendu l'âme le 6 janvier, à Setúbal, au Portugal, victime d'une maladie, à l'âge de 89 ans.

Ludy kissassunda a été membre du Comité central et du Bureau politique, élu à la Conférence interrégionale de Lundoje, en septembre 1974, organe dans lequel il a exercé ses fonctions jusqu'au 1er Congrès du MPLA en décembre 1977.

Né à Kinzau, N'zento, dans la province de Zaire, l'illustre disparu a occupé divers postes notamment ceux de directeur de renseignement et de la sécurité d'Angola (1975-1979) et de gouverneur des provinces de Malanje et de Zaire.

Les restes mortels de Ludy Kissasunda ont été accueillis avec les honneurs militaires au terminal militaire de l'aéroport international 4 de Fevereiro, avant de se rendre à sa résidence.

Le leader et militant historique du MPLA a rendu l'âme le 6 janvier, à Setúbal, au Portugal, victime d'une maladie, à l'âge de 89 ans.

Ludy kissassunda a été membre du Comité central et du Bureau politique, élu à la Conférence interrégionale de Lundoje, en septembre 1974, organe dans lequel il a exercé ses fonctions jusqu'au 1er Congrès du MPLA en décembre 1977.

Né à Kinzau, N'zento, dans la province de Zaire, l'illustre disparu a occupé divers postes notamment ceux de directeur de renseignement et de la sécurité d'Angola (1975-1979) et de gouverneur des provinces de Malanje et de Zaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.