Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - La police réprime à coup de gaz lacrymogène la manifestation des étudiants

La manifestation des étudiants de la province du Sud-Kivu a été réprimée par la police à la place de l'indépendance le mardi 12 Janvier 2021, dans la ville de Bukavu. Ces étudiants étaient réunis au sein du collège provincial des étudiants et avaient pour objectif de déposer leur mémorandum exigeant la reprise des activités scolaires et la rentrée académique 2020-2021 sur l'ensemble du territoire national et au Sud-Kivu en particulier.

Tout a commencé par le rassemblement des étudiants à la place de l'Indépendance. Quelques minutes plus tard, des négociations ont eu lieu entre les représentants des étudiants, le commandant ville, le Maire de la ville de Bukavu ad intérim et le président urbain de la société civile de Bukavu.

Le Maire de la ville a demandé aux étudiants de constituer une délégation de dix personnes pour aller déposer leur mémorandum en vue de respecter la décision du chef de l'Etat. A l'unanimité, ces étudiants ont rejeté la proposition du Maire de la ville en désobéissant à la mesure prise par le Chef de l'Etat Félix-Antoine Tshisekedi, interdisant le rassemblement de plus de vingt personnes.

C'est ainsi que la police a fait usage du gaz lacrymogène pour disperser ces centaines d'étudiants réunis à la place de l'Indépendance.

Pour mémoire, le Chef de l'Etat avait pris une série de mesures pour faire face à la deuxième vague de la pandémie à coronavirus au pays. Entre autres ces mesures, l'on note la suspension des activités scolaires et le report de l'ouverture de l'année académique 2020-2021.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.