Congo-Kinshasa: L'Inspection Générale de la PNC et la CNDH s'engagent pour la protection des droits de l'homme

En vue de protéger efficacement la population et ses biens, et cela, dans respect des droits de l'homme, l'Inspection Générale de la Police Nationale Congolaise (IG PNC) et la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), se sont engagées à travailler désormais ensemble.

Ce compromis a été trouvé à l'issue d'une rencontre qui a eu lieu ce mercredi 13 janvier 2021 au cabinet de travail du Président de la CNDH, en présence de différents responsables des services de l'IG PNC et de la CNDH.

A cette rencontre, l'Inspecteur Général de la Police Nationale Congolaise, le Commissaire Divisionnaire Raus Chalwe et M. Muamba Mushikonke, Président de la CNDH, ont défini un cadre de collaboration en ce qui concerne les abus commis par des éléments de la Police dans l'exercice de leurs fonctions.

Ces deux responsables des structures de l'Etat qui ont pratiquement les missions identiques dans la protection des droits humains se sont convenus de travailler main dans la main, afin d'appuyer "l'Etat de droit" prôné par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ce cadre de concertation sera mis en place entre l'Inspection Générale de la Police Nationale Congolaise, la Commission Nationale des Droits de l'Homme, l'Inspection Générale des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et le Parquet Général prêt la Cour de Cassation. Et, il y aura comme matières, le renforcement du travail de protection des droits humains en République Démocratique du Congo.

Il revient de souligner que cette initiative est l'œuvre du Commissaire Divisionnaire Raus Chalwe, Inspecteur Général de la PNC et a été saluée par le Président de la CNDH qui, à son tour, a émis le vœu de voir l'Etat congolais mettre des moyens nécessaires pour la concrétisation de leurs missions.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.