Sénégal: Covid-19 à Kaolack - Une limitation des heures d'ouverture des marchés envisagée

Kaolack — Les autorités administratives de Kaolack envisagent la limitation des heures d'ouverture des marchés de la région face à l'explosion des nouveaux cas de coronavirus.

"J'ai constaté de mes propres yeux que les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires ne sont pas respectés dans les marchés et la population s'est relâchée. Par conséquent, les cas positifs ont augmenté dans la région. Pour limiter le danger, nous envisageons la limitation des heures d'ouverture des marchés," a déclaré le gouverneur Aliou Badara Mbengue.

Il s'exprimait, jeudi, au terme d'une visite de sensibilisation au marché central de Kaolack, dans le cadre de la campagne de distribution de masques.

Accompagné du préfet du département et du commissaire de police, le gouverneur a distribué gratuitement des masques et des gels antiseptiques dans les différents marchés de la commune tout en sensibilisant les acteurs.

Il a ainsi invité la population à redoubler d'efforts et à s'investir davantage dans la lutte contre la pandémie en respectant les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

A ce jour, la région de Kaolack comptabilise 636 cas de Covid-19 dont 354 guéris et 52 décès, selon la région médicale.

Le Comité régional de gestion des épidémies (CRGE) a démarré ce jeudi une campagne de distribution de masques dans les différents lieux de commerce.

Ces responsables espèrent distribuer 15 000 masques au cours de cette opération qui prend fin vendredi.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.