Congo-Kinshasa: Union Sacrée - Félix Tshisekedi reçoit le trio Bemba-Katumbi et Kabund

L'audience accordée aux chefs des grands partis politiques de la République démocratique du Congo aurait tourné autour de l'Union sacrée ainsi que de la formation du prochain gouvernement.

Rien n'a filtré de l'entrevue que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a eue dans la soirée du mercredi 13 janvier 2021, avec les présidents des trois grands partis politiques membres de l'Union sacrée de la nation dont Moïse Katumbi de "Ensemble pour la République", Jean-Pierre Bemba, du "Mouvement de libération du Congo (MLC)", ainsi que Jean-Marc Kabund de "l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)". Cette rencontre entre le chef de l'Etat et les trois personnalités politiques s'est passée à huis-clos et même la presse n'y était pas conviée ne fût-ce que pour filmer les hôtes du chef de l'Etat à l'entrée comme à la sortie.

A la fin des échanges, les invités de Félix Tshisekedi se sont réservés, comme lors de la dernière rencontre, de tout commentaire sur le contenu de leurs discussions. Toutefois, la presse présidentielle a indiqué qu'il s'était agi tout simplement de la poursuite des échanges entamés le 26 décembre de l'année dernière.

Selon certaines indiscrétions, cette rencontre aurait, sans doute, tourné autour de la formation de l'Union sacrée pour la nation ainsi que du prochain gouvernement. « En ces moments, la formation de l'Union sacrée pour la nation et du prochain gouvernement est parmi les questions prioritaires qui peuvent conduire le chef de l'Etat à s'entretenir avec ces trois leaders politiques », explique Jean-Philippe Beia du Cpral.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.