Ouganda: Elections - Une journée de vote sans incident majeur à Kampala

Le Buganda et la région occidentale comptent six électeurs sur dix dans le pays, tandis que le Karamoja, avec ses neuf districts, a le plus petit nombre d'électeurs.

Quelque 18 millions d'électeurs ougandais étaient appelés ce jeudi 14 janvier à choisir leurs futurs président et députés. Malgré des craintes de débordement, le scrutin s'est déroulé dans le calme à Kampala.

Kampala n'a pas eu à déplorer d'incident majeur durant cette journée de vote. Si de nombreux bureaux ont ouvert avec plus d'une heure de retard, les électeurs se sont rendus aux urnes dans le calme. La plupart des votants se sont déplacés tôt dans la matinée. Les forces de sécurité étaient déployées à proximité des bureaux, mais dans la ville, les patrouilles étaient moins visibles que ces derniers jours.

Le candidat de l'opposition Bobi Wine a voté sans incident à Magere, au nord de la capitale ougandaise, au milieu d'une large foule qui s'était rassemblée pour l'accueillir. Le président sortant Yoweri Museveni s'est quant à lui rendu dans sa région natale, dans l'ouest du pays.

Les bureaux de Kampala ont fermé peu après 16h. Dans certains, comme celui du théâtre national, un premier décompte a été réalisé devant les observateurs des différents partis. Certains électeurs étaient également restés ou sont revenus pour s'assurer de la transparence du comptage des voix. Les bulletins de vote ont ensuite été envoyés au centre national. La Commission électorale a jusqu'à samedi 16h pour annoncer les résultats.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.