Madagascar: Football-Barea - « Il faut prendre quelques jeunes locaux », recommande Parfait Rakotoasimbola

interview

Ne se faisant à l'idée de voir les joueurs locaux snobés par le sélectionneur des Barea, Nicolas Dupuis, le grand défenseur central du Club M et néanmoins ancien entraîneur de la CNaPS Sport, Parfait Rakotoasimbola, s'explique au cours d'une interview évidemment exclusive.

Le sort de Njiva, Dax et Bapasy qui n'ont pas été alignés lors de la double confrontation face aux Ivoiriens, se trouve au centre des discussions des anciens du Club M dont vous faites aujourd'hui partie. Peut-on savoir ce que vous en pensez ?

« Je connais personnellement Njiva qui est un très bon joueur mais qui a besoin d'un temps de jeu pour être efficace. Il pourrait apporter un plus aux Barea pour peu qu'on lui fasse confiance. Je pense que la remarque est aussi valable pour Bapasy et Dax. Dans ses beaux jours, Dax est capable de transpercer toute la défense adverse. Quant à Bapasy, il a déjà fait ses preuves lors de la CAN 2019. C'est le déménageur dont Morel a besoin à ses côtés. »

Coïncidence ou non, vous parlez des joueurs qui ont fourbi leurs armes à Madagascar. Peut-on connaître votre opinion sur les joueurs locaux ?

« Ce sont d'abord des joueurs locaux avant de devenir des professionnels. D'ailleurs, je pense qu'il faut prendre quatre ou cinq jeunes joueurs locaux chez les Barea. Il faut tout juste leur donner du temps de jeu, ne serait-ce que lors du dernier quart d'heure comme le faisait si bien notre entraîneur de l'époque, Louis Robson. Au bout, cela leur permet d'avoir une certaine expérience ou, mieux encore, de se faire connaître des sergents recruteurs des grands clubs européens. Finalement, ce serait une très belle motivation pour le football local et un point important pour le développement de cette discipline à Madagascar. »

Un mot sur les chances des Barea pour espérer se qualifier à la CAN au Cameroun.

« Les choses sont devenues plus compliquées après que nous n'ayons obtenu qu'un seul point sur nos deux matches contre la Côte d'Ivoire. Il n'est pas exclu de voir une entente entre nos adversaires car l'essentiel est la qualification. Sur le terrain également, battre l'Éthiopie ne sera pas donné sur ses terres, là où elle a terrassé les Ivoiriens. Quant au Niger, ce ne sera plus là même équipe que nous avons largement battu à l'aller avec l'arrivée d'un nouvel entraîneur. C'est dire que la tâche qui attend les Barea ne sera pas du tout facile. »

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.