Sénégal: Gestion de la deuxième vague de Covid-19 - Bennoo Adoube Macky et appelle à une prise de conscience collective

15 Janvier 2021

Les leaders de la coalition Benno Siggil Senegaal (BSS) sont montés au créneau hier, jeudi 14 janvier, pour se démarquer de la vague de contestation de la dernière mesure d'état d'urgence assortie d'un couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès prise par le chef de l'Etat pour faire face à la deuxième vague de la Covid-19 au Sénégal.

Alertant sur la situation actuelle de la pandémie à Covid 19 caractérisée par un nombre de plus en plus élevé de cas jour après jour, Moustapha Niasse et ses camarades ont ainsi invité les Sénégalais à une prise de conscience collective face à la gravité du moment pour le respect, dans toutes ses dimensions, de décisions de sauvegarde nationale prise par le Président de la République.

Les leaders de la coalition Benno Siggil Senegaal (BSS) viennent à la rescousse du Président de la République, Macky Sall. Alors que sa dernière mesure d'état d'urgence assortie d'un couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès pour endiguer et vaincre la deuxième vague de la Covid19 au Sénégal essuie actuellement un vent de contestation, la conférence des leaders de cette coalition qui avait porté la candidature de l'actuel président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse, au premier tour de la présidentielle de 2012 est montée au créneau pour apporter son soutien à l'actuel chef de l'Etat, non moins président de la coalition Benno Bokk Yaakaar dont BSS est membre.

Dans un communiqué rendu public hier, jeudi 14 janvier, Moustapha Niasse et compagnie se sont réjouis fortement des mesures prises par le Chef de l'Etat, Macky Sall, pour endiguer et vaincre cette pandémie de la Covid-19 au Sénégal. En effet, estimant qu'«au Sénégal, la pandémie à Covid 19 vient d'entrer dans une phase alarmante caractérisée par un nombre de plus en plus élevé de cas jour après jour », « les cas communautaires qui montent en flèche et se répandent dans toutes les contrées, sur le territoire national. » de même que le nombre de décès qui ne cesse d'augmenter au grand dam « des couches dites à risque, à savoir les personnes âgées et/ou trainant des comorbidités, vers les jeunes ».

Benno lance ainsi « un appel pressant au peuple sénégalais pour une prise de conscience collective, un sursaut patriotique face à la gravité du moment pour le respect, dans toutes ses dimensions, de décisions de sauvegarde nationale prise par le Président de la République et rappelle le nécessaire respect des mesures barrières, pour notre salut propre et celui des nôtres ». « Situation ne peut être plus inquiétante, à un moment où on parle de la mutation du virus dont la nouvelle souche, devenue plus virulente et plus contagieuse, aurait déjà été détectée dans un pays limitrophe. Suffisant pour dire que "la situation est grave" et doit être prise au sérieux », martèle la conférence des leaders de BSS qui n'a pas manqué de « rendre hommage à l'ensemble du corps médical et paramédical qui, de nuit comme de jour, est sur la brèche pour sauver des vies, aux forces de défense et de sécurité pour leur patriotisme avéré, ainsi qu'à l'ensemble des citoyens, dans leur rang, grade et qualité, engagés pour la bonne cause » de même que les Chefs religieux et coutumiers.

Loin de s'en tenir là, les leaders de la coalition BSS ont également salué la perspective du choix d'un vaccin et du lancement d'une campagne de vaccination annoncée par le chef de l'Etat lors de son discours de fin d'année, sous les conseils avisés des experts médicaux qui ont si heureusement aidé à bien gérer la pandémie.

A La Une: Coronavirus

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.