Sénégal: Ziguinchor-émeutes de l'électricite, affrontement entre jeunes et forces de l'ordre - Nema2 et Kandialang réclament l'éclairage du boulevard des 54 m

15 Janvier 2021

La tension était vive hier, jeudi, le long du boulevard de l'intégration appelé boulevard des 54m. La marche des jeunes des quartiers Nema2, Kandialang, Kenya, des quartiers riverains, ont mis sens dessus dessous le grand boulevard.

Pneus calcinés, grenades lacrymogènes, la marche des jeunes s'est transformée en émeutes de l'électricité par une élite de jeunes de ces quartiers riverains du boulevard. Ils réclament l'éclairage du boulevard plongé dans le noir, le soir, depuis des lustres. L'intervention des forces de l'ordre a imprimé une situation plus que difficile.

Abdoulaye Niafouna, porte-parole des jeunes, estime que c'est inacceptable : «nous avons longtemps attendu. Maintenant, on n'en peut plus, c'est comme si les autorités sont absentes dans cette ville. Et pourtant deux adjoints au maire longent tous les jours pour rentrer chez eux à Kandialang. Pourquoi la mairie n'éclaire pas ce boulevard ? », s'interroge le jeune manifestant qui est d'avis que cette situation de manque d'éclairage du boulevard favorise de nombreux cas d'accidents de la route. « Chaque jour, on dénombre des cas d'accidents a cause du manque d'éclairage ». « Inadmissible ! », martèle un autre jeune qui monte un doigt accusateur sur les autorités municipales de Ziguinchor.

Ces dernières avaient, il y a quelques mois, déclaré que ce boulevard doit être réhabilité par la CEDEAO. Ce qui freine ainsi leur volonté de refaire l'éclairage ». Des explications qui avaient du mal à convaincre les riverains du boulevard des 54 m qui se sont fait entendre, en début de soirée. Une situation tendue pendant presque trois heures d'horloge dans ce boulevard où les jeunes menacent de récidiver et d'aller a la vitesse supérieure si cet axe qui mène vers la Guinée Bissau n'est pas éclairé d'ici lundi.

Un ultimatum lancé aux autorités en particulier celles municipales de Ziguinchor qui, selon certains observateurs, auraient pu desservir ce boulevard en lampadaires lorsqu'elles avaient réceptionné des milliers de lampadaires offertes par l'Etat.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.