Congo-Brazzaville: Fonds Jeune création francophone - L'appel à projet 2021 ouvert jusqu'en avril

L' appel au projet ouvert jusqu'au 01er avril concerne exclusivement les projets en développement, pendant que courant avril interviendra l'appel pour les projets en production et post-production.

A la suite du succès de la première session, le Collectif Génération Films et les partenaires du Fonds pour la jeune création francophone sont très heureux d'annoncer l'ouverture du 4e appel à projet du Fonds pour la jeune création francophone. Ce nouveau dispositif de coopération destiné à renforcer les industries audiovisuelles et cinématographiques africaines pour le rayonnement de la diversité culturelle dans la francophonie, avaient décidé d'un commun accord de poursuivre cette contribution.

« Les premiers retours positifs reçus aussi bien de la part des auteurs, réalisateurs, producteurs que les représentants institutionnels de plusieurs pays francophones en Afrique témoignent de l'importance du Fonds Jeune Création Francophone. En attendant de voir les premières productions de ce dispositif, nous souhaitons bonne chance à tous les nouveaux candidats », a déclaré le collectif Génération Films dans un communiqué.

Ce Fonds pour la jeune création francophone est ouvert aux auteurs de vingt-trois pays d'Afrique francophone, de l'Océan Indien et d'Haïti ayant réalisé au moins un court-métrage et au plus un long-métrage.

Le soutien au stade du développement est ouvert aux auteurs de projets en développement, qui peuvent être des œuvres envisagées pour le marché local (cinéma, séries, TV) ou international, permettant d'accéder ultérieurement aux systèmes de coproduction et financement internationaux. Selon les organisateurs, à ce stade, il n'est pas obligatoire que le projet soit accompagné par une société de production et l'auteur peut déposer une seule demande.

Cette aide comporte notamment la prise en charge complète des frais de participation des auteurs sélectionnés à des ateliers ou résidences d'écriture incluant donc le transport, l'hébergement et le per diem ; ainsi que des bourses d'écritures permettant d'avancer concrètement sur leur projet et de bénéficier d'un accompagnement adapté.

Dans le cadre de cette initiative, les partenaires accompagnent l'émergence de jeunes auteurs et de soutiennent les écritures et dramaturgies propres aux différents territoires concernés. Ils contribuent ainsi à renforcer le dynamisme de la création à différents niveaux : cinéma, séries audiovisuelles ou contenus web, et à différents stades : développement, production et postproduction. L'objectif est de soutenir et d'encourager la structuration d'un écosystème audiovisuel local et le développement de projets qui pourront rencontrer leur public aussi bien localement qu'à l'international.

Notons que le Fonds pour la jeune création francophone est une association entre plusieurs partenaires : le CNC, la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Wallonie Bruxelles International (WBI), le Film Fund Luxembourg (FFL), la Société de développement des entreprises culturelles (Sodec), Téléfilm Canada, TV5 Monde, France Télévisions, la Sacd France, la Sacd Belgique, la Sacd Canada et le Collectif Génération Films, qui en assure la gestion depuis Ouagadougou, au Burkina- Faso.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.